Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 14 Novembre 2011

15 mesures pour préparer l'hiver du voyage d'affaires



Promises pour garantir un hiver plus tranquille aux voyageurs cet hiver, après les aléas de l'hiver dernier, des mesures avaient été annoncées par le Gouvernement le 19 janvier 2011 en Conseil des ministres. Un suivi du dossier a été assuré depuis le ministère des transports et, a priori, tout est en place pour affronter au mieux les épisodes de neige et de froid qui pourraient se présenter.



15 mesures pour préparer l'hiver du voyage d'affaires
Le ministre chargé des Transports, Thierry MARIANI, a réuni ce lundi 14 novembre les acteurs professionnels et associatifs concernés par l’organisation des transports routiers, aériens et collectifs pour dresser, à l’approche de la saison hivernale, un bilan opérationnel de la mise en œuvre des mesures prises par le Gouvernement et éviter les aléas de décembre 2010. Sur la base d’un rapport du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD), remis à Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, et Thierry Mariani, le gouvernement avait pris l’engagement de renforcer les dispositifs d’information, de prévention et de lutte contre les effets du froid et de la neige, pour tous les modes de transports. Après un bilan d’étape le 18 avril, une visite à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle le 28 octobre dernier pour un exercice de simulation d’un épisode neigeux, et encore une visite de terrain lundi matin à Metz, pour surveiller les services routiers, les principales mesures sont en place :

• Dans le transport routier :
- Augmentation de la capacité de stockage de sel pour le réseau routier national (en moyenne de 20%), pour permettre une autonomie de huit jours.
- Equipement d’un système de géolocalisation (GPS) des saleuses pour faciliter l’organisation des circuits de déneigement.
- Fluidification du trafic des poids lourds : instructions conjointes du ministère de l’Intérieur et du ministère des Transports pour permettre aux préfets de zone de défense et de sécurité de filtrer les poids lourds de moins de 19 tonnes non articulés en fonction du contexte local, de la disponibilité des forces de l’ordre et de la configuration du réseau.

• Dans le transport aérien :
- L’amélioration du dégivrage et du déneigement des pistes : Aéroports de Paris (ADP) a multiplié par deux ses stocks de glycol à Paris et à Roissy et a développé de nouveaux outils informatiques pour suivre en temps réel l’état de ses stocks.
- Le renforcement de l’information des passagers : Air France développera des écrans d’information mobiles en cas de fortes intempéries et ADP a déployé 350 nouveaux panneaux d’information digitaux.
- Une meilleure prise en charge des voyageurs : en cas d’épisode neigeux intense, les clients d’Air France pourront modifier leur réservation sur le site de la compagnie ou aux bornes libre-service, sans surcoût.

• Dans les transports collectifs :
- Renforcement des capacités de l’infrastructure ferroviaire à supporter les intempéries hivernales en conduisant certaines opérations spécifiques (réchauffage des aiguilles, dégagement de végétation).
- Création par la SNCF d’un plateau d’assistance 24/24h pour améliorer la qualité de l’information transmise aux usagers.
- Renforcement des capacités du matériel à fonctionner en condition hivernale dure (« winterisation »).

Il ne reste plus qu'à attendre le brouillard givrant, la neige, la glace et autres plaisirs d'hiver pour tester le dispositif !