Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


2011, une année particulièrement sûre pour l'aérien


Compilant les informations publiées par l'OACI et de l'Aviation Safety Network , la DGAC publie un rapport rassurant sur la sécurité aérienne : 2011 a été une année particulièrement sûre, «sans doute la plus sûre depuis les débuts du transport aérien» selon l’organisation, confirmant ainsi les chiffres publiés dès le mois d'août par l'agence européenne de la sécurité. Néanmoins, 367 voyageurs ont tout de même péri dans un accident d’avion, ainsi le taux de passager tué par milliard de PKT (passagers kilomètre transportés) est de 0,08.



2011, une année particulièrement sûre pour l'aérien
Aucun accident mortel n’a été enregistré en France en 2011, pour un total de six accidents survenus au cours de l’année. Le taux d’accident mortel (d’avions de plus de 19 sièges) par million d’heures de vol moyenné sur 5 ans, qui est l’indicateur du niveau de sécurité en transport public choisi pour le Programme de Sécurité de l’État (PSE), se stabilise ainsi à environ 0,27. C’est l’une des meilleures valeurs enregistrées ces 20 dernières années par les compagnies françaises. «L’expérience montre que la sécurité peut être un état précaire mais j’ose envisager une consolidation à plus long terme de ce résultat, notamment à la suite de la mise en œuvre des systèmes de gestion de la sécurité (SGS) chez la plupart des opérateurs et au travail de sensibilisation et d’adhésion aux problématiques de sécurité qu’ils ont engagé auprès de leurs agents de première ligne», explique Patrick Gandil, directeur général de l’aviation civile dans ce rapport à lire en intégralité ici.

Au niveau mondial, 19 accidents mortels se sont produits lors de services aériens réguliers assurés par des avions de plus de 2,25 tonnes en 2011. Ils ont entraîné le décès de 367 passagers. La DGAC a répertorié deux accidents en Amérique du Nord, 5 en Amérique latine/Caraïbes ainsi qu’en Asie/Pacifique, 4 en Ex-URSS/Turquie. Le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Europe occidentale n'ont connu en 2011 qu’un seul accident mortel.

rapport_securite_version_web.pdf Rapport_securite_version_web.pdf  (2.21 Mo)