Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


+2,3% à l'aéroport de Bordeaux en novembre.


Le trafic de l'Aéroport de Bordeaux progresse de 2,3% en novembre, avec un total de 328.500 passagers ; une croissance cumulée affichée de +4,4% et 4.236.100 passagers sur 11 mois.



Dans un contexte morose pour la plupart des grands aéroports régionaux français, dont plusieurs sont en décroissance, les lignes régulières à Bordeaux continuent leur progression +2,4%, les low cost atteignent +10% et la navette d'Air France enregistre même une performance de croissance à +15,8% ce mois-ci.

Le trafic national régulier se porte bien avec +3,3% de croissance en novembre. La navette Orly affiche un pic de fréquentation à +15,8% alors que Charles de Gaulle connaît un léger repli de -1,5%, impacté directement par la baisse de l'offre de sièges. Lille desservie par Hop ! et easyJet continue de progresser avec +33,6% malgré le retrait de Volotea.

Le trafic régulier international ne montre qu'une timide croissance de +0,4%, atteignant cependant +6,2% depuis début 2013. De très belles performances pour Charleroi (Ryanair) avec +27,9%, Dublin (Aer Lingus) avec 13,8%, Genève (easyJet) avec +13,6%, Amsterdam d'Air France/KLM avec +12%, Rome (Air France et Ryanair) avec +11,8% ou Porto (Ryanair) avec +10,4%. Des résultats décevants pour certains hubs internationaux tels que Londres Gatwick avec -20%, en corrélation avec la baisse de l'offre sièges de British Airways ou Madrid (Iberia) avec -19,2%.

En cette saison hiver où l'activité des charters (3.800 passagers) est très réduite, le trafic est en baisse de 9,4%, en partie reporté sur les vols réguliers pour des destinations phares comme le Maroc.
Deux tiers des vols low-cost ont des taux de croissance positifs et un tiers à deux chiffres. Au global, ils tirent leur épingle du jeu avec un trafic à +10% ce mois-ci (+17,8% au cumul).






1.Posté par Mykel le 09/12/2013 11:27
Quand je vois, depuis plusieurs mois, que la NAVETTE Orly - Mérignac fonctionne de mieux en mieux, j'ai du mal à accepter l'idée de sa suppression dans les années qui viennent, avec l'ouverture le LGV de VINCI entre Tours et Bordeaux (Qui va occasionné une explosion des tarifs de la SNCF, pour les personnes qui contrairement à moi utilisent le TGV entre Montparnasse et Bordeaux St Jean).
Vive la NAVETTE, le top de chez Air France pour le domestique !