Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


30 compagnies aériennes mécontentes de l’aéroport de Bruxelles


Temps de crise ou non, les entreprises aéronautiques font preuve de solidarité. Lorsque l’aéroport de Bruxelles n’a pas attribué la licence de manutention à la société Aviapartner, les compagnies aériennes ont fait connaître leur mécontentement par courrier recommandé à la direction. Selon des sources internes à l'aéroport, les services d'Aviapartner seraient économiquement plus intéressants pour les compagnies aériennes.



30 compagnies aériennes mécontentes de l’aéroport de Bruxelles
Selon le site internet du quotidien belge l’Echo, l’aéroport de Bruxelles aurait reçu samedi des lettres recommandées de trente compagnies aériennes opérant dans la capitale européenne. L’origine d’un tel déferlement de courriers : les transporteurs n’ont pas apprécié que les dirigeants du gestionnaire de l'aéroport, The Brussels Airport Company (TBAC), n’ait pas accordé de licence de manutention des bagages à Aviapartner, la donnant seulement à Flightcare et Swissport. Les compagnies souhaitent que l’aéroport revoie sa position sur ce dossier et l'invite à une concertation.

Un désaccord financier pourrait être à l’origine de cette éviction. Aviapartner ne paie plus de taxe à l’aéroport depuis juin, estimant que celles-ci sont illégales. Aviapartner accompagnée de Menzies, une entreprise de manutention exclue elle aussi de l’aéroport bruxellois, ont porté l’affaire devant les tribunaux.