Lundi 1 Octobre 2012

45,5 % des Franciliens ont peur dans les transports en commun


Les transports en commun franciliens cristallisent de nombreuses peurs. Selon une étude de l'Observatoire de la délinquance dans les transports publiée dans la note d’août «Sécurité dans les transports, les peurs et les faits», mise en ligne par l'Institut d'aménagement et d'urbanisme d'Ile-de-France (IAU îdF), 45,5 % des usagers interrogés en 2011 ont reconnu avoir peur, au moins de temps en temps, d’être agressés ou volés dans les transports en commun.



45,5 % des Franciliens ont peur dans les transports en commun
Les passagers des transports communs ont peur… Mais pas forcement à cause d’une mauvaise expérience. Seulement 3,4% des sondés ont été victimes de vols ou d’agressions au cours des trois dernières années. Plus étonnant : tandis que le taux d’atteintes aux usagers a diminué de 1,4 % depuis 2005, le nombre de personnes assurant redouter d’être agressé ou volé dans les transports a augmenté de 5 points entre 2009 et 2011. Mais cette angoisse est plus ou moins présente selon le mode de déplacement choisi. Manifestement le RER est plus stressant : 37,1 % des enquêtés déclarent redouter d’y être agressés ou volés). Le métro obtient la deuxième place avec 31,9 % suivi ensuite par le train (28,7%). Les usagers du bus et du tramway sont un peu plus rassurés. Ils sont respectivement 20,8 % et 13,4 % à s’inquiéter lorsqu’ils montent dans les véhicules. Les auteurs du document remarquent ainsi que la peur est plus fréquente dans les transports souterrains que sur les réseaux de surface. Mais pour eux «Si la peur varie selon les modes de transports, cela renvoie sans doute aussi au fait que les comportements des utilisateurs, leurs stratégies de vigilance et d’évitement et leurs possibilités d’échappatoires n’y sont pas les mêmes. Il est par exemple plus facile pour un usager du métro que pour un usager du RER d’adapter son itinéraire, sans que cela modifie considérablement la durée du dé placement. Or, un transport «contraint», sans possibilité d’évitement des lieux anxiogènes peut contribuer à se sentir en insécurité.»

35 atteintes par jour à l’encontre des voyageurs en 2010
En 2010, près de 13 000 "atteintes aux personnes" ont été commises dans les transports franciliens en 2010. La grande majorité était des vols avec violence et/ou sous la menace et de violences physiques (hors vol). «Un niveau inégalé depuis 2001» précise le rapport puis ajoute «Les vols avec violence et les vols sous la menace, relativement stables entre 2001 et 2008, amorcent une nette recrudescence en 2009 et 2010, dépassant ainsi les atteintes avec violence physique non motivées par le vol. Cette tendance s’explique par la multiplication des vols de smartphones et plus particulièrement de certains modèles. Inversement, les espèces, les autres moyens de paiement et les portefeuilles ne sont plus les biens les plus convoités». Pour les auteurs, cette progression des atteintes avec violence physique est également «révélatrice des tensions interindividuelles au sein des espaces de transport».

Notez






Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.