Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 4 Juin 2013

787 : les soucis sur les batteries lithium-ion ne sont pas totalement réglés



Alors que les vols ont repris, après des essais en vol réussis, l'organisme américain de surveillance des incidents aériens (le NTSB), en charge de l'enquête sur l'incident ne comprend toujours pas l'origine de la panne et s'interroge sur les premières pistes mises en œuvre actuellement dans les avions sans pour autant les remettre en cause.



787 : les soucis sur les batteries lithium-ion ne sont pas totalement réglés
A l'origine, le choix de ces piles étaient logiques : fiabilité, endurance et surtout légèreté. Un avantage qui diminue à vue d'œil au vu des protections thermiques ajoutées. Pas moins d'une centaine de tests ont été réalisés depuis le premier incident en janvier 2013. Rien de concluant et surtout pas l'analyse de la surchauffe constatée sur l'appareil de Japan Airlines. Aujourd'hui, le NTSB se demande si au final, compte tenu de la maitrise de cette technologie, des batteries au nickel-cadmium ne serait pas une solution rassurante pour les compagnies et les services d'entretien. Boeing réfute cette vision qualifiée de "passéiste" et veut aller plus loin dans l'utilisation des Lithium-ion. De nouvelles études sont en cours et Boeing promet de communiquer rapidement sur le sujet. Les compagnies aujourd'hui utilisatrices du 787 demandent des garanties à Boeing car si la bataille technologique semble aujourd'hui presque réglée, elle se poursuit maintenant sur le plan économique. Et là les enjeux sont énormes.