Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 1 Août 2011

900 euros versés par la SNCF pour un retard de 6 heures



L’affaire avait fait du bruit alors que la SNCF traversait une mauvaise passe en matière de ponctualité. Céline Claret-Coquet avait porté plainte après avoir été bloquée 6 heures durant dans le TGV Lyon-Paris, le 8 janvier 2010, sans chauffage, avec peu de nourriture et aucune information précise sur les raisons de la panne.



900 euros versés par la SNCF pour un retard de 6 heures
Victime d’un problème de caténaire, lié aux grands froids, Céline Claret-Coquet s’était engagée dans cette procédure pour « le respect et la dignité des passagers ». A la clé, la plaignante qui justifiait d’une importante perte professionnelle (plus de 1000 euros pour les rendez vous manqués) réclamait plus de 4000 euros à la SNCF…Elle n’en aura obtenu que 900. Mais le simple fait d’avoir gagné risque bien de bousculer les relations entre l’entreprise ferroviaire et ses clients. Une jurisprudence qui met à mal les règles actuelles du simple remboursement du billet. La SNCF n'a pas commenté ce jugement.