Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 25 Juin 2017

ADP part en guerre contre les drones


Si les drones n'ont jamais été à l'origine d'un accident aérien, ils ont déjà provoqué de belles frayeurs aux compagnies aériennes et aux aéroports. Le groupe ADP a décidé de prendre ce problème naissant à bras-le-corps : en partenariat avec DSNA Services, le gestionnaire de Roissy et Orly travaille sur une solution de détection de drones à longue distance.



ADP travaille sur une solution de détection de drones à longue distance pour proteger l'espace aérien des aéroports
ADP travaille sur une solution de détection de drones à longue distance pour proteger l'espace aérien des aéroports
Le Groupe ADP et DSNA Services, filiale fondée par la DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civile), ont décidé, dans le cadre d'un partenariat, de collaborer ensemble sur le projet Hologarde qui vise à co-développer une solution de détection de drone adaptable à tous les sites sensibles.

"Dans le cadre de son programme Innovation Hub, le Groupe ADP était déjà à la pointe de l'utilisation et l'expérimentation de drones en milieu complexe comme celui des aéroports. Hologarde nous positionne à l'avant-garde de l'innovation mondiale en matière de dronautique, en combinant l'expertise métier du Groupe ADP et de l'aviation civile française avec l'agilité des start-ups partenaires, dans un secteur estimé à plusieurs milliards d'euros", souligne Edward Arkwright, Directeur Général exécutif du Groupe ADP. 

Intégrant 3 technologies (radar, radiofréquence et vidéo HD) au sein d'un centre de commande unique, Hologarde, installé à titre expérimental sur l'aéroport Paris-Le Bourget durant le SIAE, permet de détecter tous les types de drones à plus de 5 kilomètres. Les deux partenaires expliquent dans leur communiqué "L'avantage d'une distance de détection importante est d'anticiper et d'apporter une réaction proportionnée à la nature de l'intrusion. Une fois détecté, le drone est suivi en temps réel par caméra grâce à un centre de commande disponible sur PC ou tablettes mobiles". 

Cette première étape va permettre de valider la fiabilité de la solution. Les partenaires étudient également ses modalités d'industrialisation ainsi que les possibilités de développer des moyens de contre-mesure compatibles avec l'environnement aéroportuaire.
 
Par ailleurs, la solution Holograde sera aussi expérimentée pendant plusieurs mois sur Paris-Charles de Gaulle à partir du mois de juillet.

Le boom des drones, et plus particulièrement ceux de loisir, posent des problèmes de sécurité et sûreté aux aéroports. En 2016, selon l'Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA), ils ont occasionné plus de 1 400 incidents contre seulement 606 entre 2011 et 2015. Les compagnies aériennes ont connu quelques frayeurs ces dernières années à cause de ces machines volantes, par exemple aux abords de Roissy, Heathrow, Munich ou encore Los Angeles.



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.