Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


ADP s’intéresse à l'aéroport de Toulouse-Blagnac


L’État a annoncé, le 11 juillet 2014, qu'il voulait se séparer des 60 % d'Aéroport de Toulouse-Blagnac qu'il détient. Ce projet de vente attire déjà les convoitises. Aéroports de Paris (ADP) envisage de faire une offre pour une prise de participation dans la plate-forme toulousaine.



Le directeur financier d'ADP, Edward Arkwright, a confié lors d'une conférence téléphonique ce jeudi 31 juillet «Nous regardons le dossier de Toulouse et nous pourrions être intéressés par le dossier de Toulouse». L'offre n'est pas encore formulée car le cahier des charges est seulement «sorti la semaine dernière». Il précise que ca cahier «prévoit une offre indicative mi-septembre et une offre définitive fin octobre».

L’État possède actuellement 60 % d'Aéroport Toulouse-Blagnac. La Chambre de commerce et d'industrie de Toulouse détient 25 % tandis que les collectivités territoriales - région Midi-Pyrénées, département de Haute-Garonne, communauté urbaine de Toulouse Métropole - ont chacune 5 %.