Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


ADP : toujours dynamique


Aéroports de Paris a dévoilé le 14 mai 2014 ses résultats pour le 1er trimestre 2014 ainsi que les performances de ses pistes pour le mois d’avril. En ce début d’année, les tarmacs parisiens ont montré le même dynamisme qu’au 4eme trimestre 2013.



ADP - LUIDER Emile - LA COMPANY
ADP - LUIDER Emile - LA COMPANY
La dynamique du trafic observée par ADP depuis le début du 4ème trimestre 2013 se poursuit au cours du 1er trimestre 2014, avec une croissance de 3,6 % du trafic passagers. Mais la même hausse n’est pas visible dans le chiffre d’affaires consolidé du 1er trimestre qui atteint 637 millions d’euros, soit une baisse de 2,4 % par rapport à la même époque l’année dernière. Ce ralentissement est dû principalement à un effet exogène (baisse des revenus liés aux activités de dégivrage, conséquence d'un hiver exceptionnellement doux) et un effet périmètre (mise sous cocon de la centrale de cogénération). «Au-delà du chiffre d'affaires, la poursuite de nos efforts de maîtrise des charges courantes et l'absence d'épisodes neigeux ont eu un impact positif sur nos marges», assure Augustin de Romanet, Président-directeur général.

Trafic en hausse en avril
En avril 201 4, le trafic d'Aéroports de Paris est en hausse de 6,6 % par rapport au mois d'avril 201 3 avec 8,0 millions de passagers accueillis, dont 5, 5 millions à Paris-Charles de Gaulle (+7,4 %) et 2,5 millions à Paris-Orly (+ 4,9 %). Le trafic international (hors Europe) progresse de 6,5 %. Tous les secteurs ont progressé : Moyen-Orient (+15,8 %), Amérique du Nord (+ 10,2 %), Afrique (+ 4,7 %), DOM-COM (+4,7 %), Asie-Pacifique (+1,9 %) et Amérique Latine (+1,2 %). L’Europe (hors France) présente également une forte hausse (+9,5 %) tandis que le trafic France croît légèrement (+0,2 %). Le nombre de passagers en correspondance stagne (+0,6 %). Le taux de correspondance s'est établi à 21,9 %, en repli de 1 point.

Depuis le début de l'année, le trafic d'Aéroports de Paris s'inscrit en hausse de 4,4 % avec un total de 28,2 millions de voyageurs. Le nombre de passagers en correspondance est en progression de 2,7 %. Le taux de correspondance atteint 24,8 %, en diminution de 0,3 point.