Le premier quotidien du voyage d'affaires et des déplacements professionnels





Vendredi 31 Août 2012

ADP, un premier semestre en demi teinte


Ni très bons, ni mauvais, les résultats d'Aéroports de Paris permettent de dire que le groupe sort plutôt bien son épingle du jeu dans un univers du transport aérien en crise. Avec un trafic en hausse de 2% au premier semestre (43 millions de passagers), ADP annonce un résultat net "groupe" en baisse de 18,1% mais un CA par passager dans les boutiques en zone réservée en hausse de 10,6%.



ADP, un premier semestre en demi teinte
Au 1er semestre 2012, le trafic d'Aéroports de Paris augmente de 2,9 % à Paris-Charles de Gaulle (29,7 millions de passagers). Il est stable à Paris-Orly (13,1 millions de passagers). Le trafic du 1er trimestre et du 2ème trimestre 2012 sont respectivement en hausse de 3,7 % et de 0,5 %. Sur les 6 premiers mois de l'année, le trafic international hors Europe (38,8 % du trafic total) croît plus rapidement que le trafic total avec une hausse de 3,8 %. Tous les faisceaux sont en croissance : Asie-Pacifique + 6,5 %, Moyen-Orient + 5,9 %, DOM-TOM et Amérique Latine + 4,8 %, Afrique + 2,6 % et Amérique du Nord + 1,8 %. Le trafic avec l'Europe hors France (42,3 % du trafic total) est en hausse de 1,9 %. Le trafic avec la métropole (18,9 % du total) est en baisse de 1,4 %.

Au 1er avril 2012, le tarif de la taxe d'aéroport est resté inchangé à 11,5 euros par passager au départ et à 1,0 euro par tonne de fret ou de courrier. En revanche, les passagers en correspondance bénéficient désormais d'un abattement de 10 % sur ce tarif, soit un montant de la taxe d'aéroport de 10,35 euros par passager en correspondance au départ.

cp_resultats_1er_semestriels_2012.pdf CP Resultats 1er semestriels 2012.pdf  (226.23 Ko)