Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


AF 447 : pour le SNPL, la formation et la configuration de l’avion sont en cause dans le crash Rio-Paris


Pour le Syndicat national des pilotes de lignes d'Air France SNPL France ALPA, l’accident du vol Rio-Paris révèle deux problématiques différentes : le configuration de l’avion et la formation reçue par les pilotes. L’organisation majoritaire de la compagnie a présenté son analyse du dernier rapport intermédiaire du BEA dans un livre blanc dévoilé le 20 mars 2012.



AF 447 : pour le SNPL, la formation et la configuration de l’avion sont en cause dans le crash Rio-Paris
Les premiers éléments de l’enquête sur le crash du vol AF 447 ont déterminé que l’A330 avait décroché à cause du givrage des sondes qui mesuraient la vitesse de l’appareil. Si le BEA a surtout pointé du doigt une défaillance des pilotes face à cette situation, pour le SNPL, deux autres éléments semblent problématiques : «Le choix du design de l’avion tant au niveau des commandes de vol que de la conception de l’alarme de décrochage» et également «Le contenu insuffisant (déterminé par les constructeurs et validé par les autorités) des formations dispensées à l'époque aux équipages qui ont fortement contribué à la perte de contrôle de l'avion». Les auteurs du document précisent que «Les pilotes doivent pouvoir s'appuyer sur des équipements au fonctionnement logique et compréhensible, ainsi que sur des procédures robustes et claires».
Le SNPL France ALPA souhaite que les conclusions du rapport final du BEA - prévues pour mai 2012 – «permettent par ses recommandations d'apporter des enseignements pertinents aux constructeurs, aux autorités et aux équipages en matière de givrage et de récupération de décrochage».
Le Livre blanc du SNPL se télécharge ci dessous en PDF

livre_blanc_snpl_af447_mars12.pdf Livre blanc SNPL AF447_mars12.pdf  (4.06 Mo)