Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 5 Mai 2011

AVANT PREMIERE: Olivier Poitrenaud, CEO de Thalys, remplacé à son poste par Franck Gervais



Un Polytechnicien succède à un autre à la tête de Thalys, la compagnie ferroviaire détenue par la SNCF (62 %), la belge SNCB et l'allemande DB. Franck Gervais succède à Olivier Poitrenaud comme CEO de la compagnie qui roule sur de bons rails entre Paris, Bruxelles, Amsterdam, Cologne.



AVANT PREMIERE: Olivier Poitrenaud, CEO de Thalys, remplacé à son poste par Franck Gervais
Après un passage réussi sur la ligne H du Transilien et un séjour chez Eiffage, Franck Gervais arrive à la tête de Thalys international. Avant de «relancer» la ligne H, il avait été directeur de cabinet de Louis Gallois. Pour ce trentenaire, passé entre autres par l’aéroport de Nice, l'importance du rail n'est plus à démontrer en Europe.
Franck Gervais, ancien élève de l'Ecole polytechnique, ingénieur des Ponts et Chaussées, a débuté en 1998 à la DDE des Bouches-du-Rhône. Il a ensuite notamment travaillé chez Saint-Gobain Abrasifs et Egis, avant d'être tour à tour nommé, au cabinet de Gilles de Robien au ministère de l'Equipement, conseiller technique (recherche et intermodalité dans les transports) et conseiller social et budgétaire.

De son expérience du service aux clients en passant par le développement et l'intégration de nouveaux produits, il connaît à priori les attentes du poste chez Thalys. Félicité par Guillaume Pepy qui ne tarissait pas d'éloges sur ses qualités professionnelles, il aura pour mission de piloter Thalys dans les arcanes de la nouvelle concurrence ferroviaire qui s'annonce.

Olivier Poitrenaud, diplômé de l’Ecole Polytechnique, a été nommé le 1er septembre 2008 comme CEO de Thalys International. A 45 ans, il succédait ainsi à Jean-Michel Dancoisne qui a occupé le poste pendant 5 ans. Précédemment, Olivier Poitrenaud occupait le poste de Directeur Exploitation chez Thalys International et, à ce titre, a préparé l’arrivée de la grande vitesse vers Amsterdam et Cologne en 2009. Antérieurement, il a occupé plusieurs postes de direction et de terrain à la SNCF qu’il a rejoint en 1989. Nous l'avions rencontré en janvier dernier pour évoquer les bons résultats de Thalys en 2010 et les projets à venir du groupe.