Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 3 Mars 2016

Accident Brétigny : la SNCF rejette les conclusions du rapport d'experts



Le rapport sur l'accident de train de Brétigny a entre autres pointé du doigt des défaillances dans la maintenance et la surveillance des rails, mettant ainsi en cause la SNCF et RFF. La compagnie ferroviaire se montre critique envers ces conclusions. Dans un courrier adressé aux juges, elle fait part d'incohérences dans l'expertise et réclame des analyses supplémentaires.



La SNCF a écrit aux juges: "Le scénario des experts judiciaires fait apparaître un certain nombre d'incohérences et de carences". L'entreprise met en avant "des erreurs" et "un scénario" qui "ne repose que sur des hypothèses inexactes et des explications inabouties ou contestables".  Pour elle, les conclusions du rapport sur le désassemblage successif des boulons sont "incohérentes" et même contraires "aux lois physiques". Elle ajoute "Le déraillement du 12 juillet 2013, qui reste inexpliqué, est un événement inédit, imprévisible et exceptionnel".

Le rapport définitif du BEA sur le déraillement du Paris-Limoges à Brétigny-sur-Orge, remis en septembre 2015, a également mis en cause la maintenance de la SNCF. Il indique que "Trois défaillances des différents processus de maintenance" ont conduit à l'accident.

Mais les juges auraient semble-t-il bien du mal à obtenir des réponses de l'entreprise sur ces points. Plusieurs éléments, révélés par le Canard Enchaîné, le Figaro ou le Point font penser que la SNCF n'a pas joué franc-jeu pendant l'enquête sur le déraillement.