Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Vendredi 5 Février 2016

Accident de Brétigny : la SNCF a-t-elle rédigé de faux documents ?



Le Canard Enchaîné pointe une nouvelle fois du doigt la SNCF. Après avoir écrit que la compagnie ferroviaire avait guidé les témoins de l'enquête sur l'accident de Brétigny, le quotidien assure maintenant que la compagnie ferroviaire avait détecté la fissure sur l'éclisse au cœur du drame dès 2008. Il ajoute qu'elle aurait établi de faux documents afin de cacher que les travaux nécessaires n'avaient pas été effectués.



Dans son édition du 3 février 2016, Le Canard Enchaîné affirme que la SNCF avait détecté une défaillance de l'éclisse - au centre de l'accident de Brétigny - en 2008, soit 5 ans avec le drame. Il écrit "Des travaux avaient été demandés, ils n'ont jamais été effectués". Pourtant, le Bureau d'enquête sur les accidents de transports avait déterminé au terme de son investigation que la fissure datait de quelques mois seulement. Les enquêteurs ont affirmé que les agents de l'entreprise n'avaient pas détecté le défaut lors de leur dernière tournée d'inspection effectuée 4 juillet 2013, soit 8 jours avant le déraillement qui a fait 7 morts.

Face à ces incohérences, les juges se demanderaient "si certains cadres de la SNCF n’ont pas 'établi un faux' en rédigeant, après l’accident, des comptes-rendus d’intervention bidon", explique le journal.