Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Accor annonce de bons résultats


Trois points forts à retenir à la lecture des chiffres publiés par Accor pour le troisième trimestre 2010: reprise, croissance et révision à la hausse des objectifs.



Accor annonce de bons résultats
Dans la droite ligne des études publiées en septembre dernier, Accor annonce de bons résultats depuis le début de l'année 2010. Le groupe confirme la reprise et touche les fruits d'un développement soutenu avec l'ouverture de 130 hôtels ( soit 15 400 chambres). A fin septembre 2010, le chiffre d’affaires de l’Hôtellerie s’établit à 4 245 millions d’euros, en hausse de +9,1% en données publiées. A périmètre et change constants, le chiffre d’affaires cumulé à fin septembre est en hausse
de +6,8 %, traduisant une bonne reprise de l’activité en Europe.

Au 3ème trimestre 2010, le chiffre d’affaires de l’Hôtellerie d'Accor s’établit à 1 522 millions d’euros, en hausse de +12,2% par rapport au chiffre d’affaires du troisième trimestre 2009 (données publiées). Ce chiffre d’affaires prend également en compte les bons résultats de la politique de développement (37 hôtels ouverts sur le trimestre soit 4500 chambres) ainsi que les effets de cchange qui ont un impact positif de 58 millions de francs. A périmètre et change constants, le chiffre d’affaires est en hausse de +9,8% au 3ème trimestre 2010, grâce à la poursuite de l’amélioration des taux d’occupation tandis que les prix moyens amorcent une remontée, en particulier sur le segment Haut et Milieu de gamme.

Selon les analyses publiées, l'ensemble des marchés bénéficie d'une croissance retrouvé, a l'exception des Etats Unis où l'hôtellerie économique est encore à la peine.

Grâce à la poursuite d’une croissance dynamique dans tous les segments, l’objectif de résultat
d’exploitation pour l’année 2010 est révisé à la hausse et s’établit désormais entre 400 et 420 millions d’euros contre un objectif annoncé le 26 août 2010 de 370 à 390 millions d’euros (versus 236 millions d’euros en 2009).