Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Accor fait le bilan d'un an d'engagement «durable»


Décidé à se positionner sur le développement durable, le groupe Accor a développé il y a tout juste un an un programme baptisé Planet 21, en se fixant des objectifs autour de sept piliers (santé, nature, carbone, innovation, développement local, emploi et dialogue). Le groupe hôtelier fait le bilan de cette démarche.



Accor fait le bilan d'un an d'engagement «durable»
«Un an après le lancement de Planet 21, l’analyse des données nous permet de dresser un bilan positif et traduit l’implication croissante de nos hôteliers», explique Sophie Flak, Directrice du Développement Durable et de l’Académie Accor. «Début 2012, 76 % des hôtels ne répondaient pas encore aux standards fixés par Planet 21 (a minima le niveau bronze) ; un an après, ils sont 60 % à avoir atteint au moins le niveau bronze et 31 % d’hôtels certifiés durables». Par exemple en 2011, 48 % des hôtels en France utilisaient des produits écolabellisés. L’année dernière, ils étaient 84 % à le faire, alors que l'objectif du groupe était de 85 % en 2015. De plus en 2012, 5 % des établissements de l’Hexagone utilisent les énergies renouvelables (objectif groupe 2015 : 10 %). Alors qu’aucun hôtel neuf ou rénové n’était certifié bâtiment durable il y a deux ans, le porte-folio du groupe disposait de deux adresses ayant obtenu une certification de référence en matière de bâtiment durable en France en 2012. En 2015, le Groupe Accor compte en avoir 21.