Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


AccorHotels renonce à son "MarketPlace"


La Place de marché d'AccorHotels était ouverte aux indépendants, mais provoquait la grogne des franchisés. Faute d'avoir pu la rentabiliser mais sans doute aussi après avoir racheté HCorpo, le groupe hôtelier a finalement décidé de la fermer.



L'info de l'Echo Touristique a été confirmée par AccorHotels, le groupe fermera d'ici la fin de l'année sa place de marché. Lancée en juin 2015, ce portail se voulait une réponse aux OTAs et en particulier à Booking.com. Ouverte aux indépendants, la plateforme provoquait la grogne des franchisés qui voyait apparaître des concurrents sur le portail.

Pragmatique, le groupe a décidé de mettre fin à cette expérience qui n'a pas vraiment séduit, puisque seulement 2 200 indépendants avaient adhéré sur les 10 000 que le groupe voulait fédérer. Surtout, et comme l'explique doctement le groupe, "Depuis, le groupe a changé de visage, avec de nouvelles marques acquises, qu'il faut intégrer dans nos nouvelles ambitions digitales, autour du plan Impact." Parmi ces changements, le rachat tout récent d'HCorpo ou plutôt de la holding Gekko qui, via Infinite Hotel par exemple, peut parfaitement récupérer la représentation des fameux hôtels indépendants français.






1.Posté par Brau stephane le 10/11/2017 07:29
Accor est un groupe hôtelier de premier ordre.

Il réussira en se positionnant sur son cœur de métier, l'hotellerie .

La distribution n'est pas l'ennemi d'un hôtel, elle est devenue incontournable .
Tout comme Amadeus, ces géants rachètent a prix d'or des petites entreprises et ne peuvent que les tuer en voulant les couver .
Gekko a effectivement effectué une belle opération financière a court terme.

Mais qui peut prévoir :

- les indépendants venant d'être trompés une fois, vont ils recommencer avec Gekko?

- booking.com ayant été déclaré comme le concurrent, va t il laisser la distribution a HCORPO?

- les clients vont ils référencés un acteur dépendant d'une seule chaîne?

- Accor ne risque t il pas de prendre cette même décision de fermeture de sa place de marché corporate avec Gekko dans 2 ans?

A défaut de pouvoir prévoir et répondre a toutes ces questions, les clients et les entreprises se retourneront forcément vers d'autres solutions.

En attendant, Fastbooking, une entreprise française de premier ordre risque de disparaître .

Attention a l'effet domino pour Gekko

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Bonjour

Merci de nous donner votre avis. Il sera très utile pour améliorer les contenus de DéplacementsPros.com.

Les messages sont modérés

Le courage des opinions exprimées est une vertu que nous cultivons.
Les messages postés avec des adresses mails erronées ne seront pas publiés.

Les messages agressifs ou injurieux sont systématiquement éliminés.
Autant le savoir pour ne pas perdre votre temps.

Les commentaires ne sont pas faits pour assurer la publicité commerciale d'un annonceur ou d'un opérateur. Merci d'en tenir compte car tous les messages contraires à cette règle seront systématiquement effacés.

La rédaction