Le premier journal quotidien du voyage d'affaires, du MICE et des déplacements professionnels




Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aer Lingus demande à ses actionnaires de refuser l'OPA de Ryanair


Ryanair - déjà propriétaire de 29,8 % de Aer Lingus - veut racheter sa concurrente. La low-cost irlandaise a lancé le 17 juillet 2012 une nouvelle OPA de 694 millions d’euros avec pour objectif de détenir au moins 50 % des parts de la compagnie. Mais l’objet de sa convoitise ne se laisse pas faire.



Au lendemain de l’annonce de la nouvelle tentative d'OPA de Ryanair, Aer Lingus est montée au créneau et a appelé ses actionnaires à rejeter l’offre qui est désormais de 1,30 € l’action. Une proposition sous-évaluée, selon la direction de la compagnie visée par l’opération financière. De plus, Ryanair n’a toujours pas obtenu l'aval de Bruxelles qui avait déjà mis un terme à une transaction similaire en 2007 à cause des règles de concurrence. Et si la low-cost est persuadée que les conditions sont cette fois-ci optimales, sa cible tient un tout autre discours. Pour elle, la Commission Européenne a encore plus de raisons de s’opposer au projet puisque «le nombre de liaisons que Ryanair monopoliserait a nettement augmenté» depuis ces 5 dernières années.