Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aer Lingus demande à ses actionnaires de refuser l'OPA de Ryanair


Ryanair - déjà propriétaire de 29,8 % de Aer Lingus - veut racheter sa concurrente. La low-cost irlandaise a lancé le 17 juillet 2012 une nouvelle OPA de 694 millions d’euros avec pour objectif de détenir au moins 50 % des parts de la compagnie. Mais l’objet de sa convoitise ne se laisse pas faire.



Aer Lingus demande à ses actionnaires de refuser l'OPA de Ryanair
Au lendemain de l’annonce de la nouvelle tentative d'OPA de Ryanair, Aer Lingus est montée au créneau et a appelé ses actionnaires à rejeter l’offre qui est désormais de 1,30 € l’action. Une proposition sous-évaluée, selon la direction de la compagnie visée par l’opération financière. De plus, Ryanair n’a toujours pas obtenu l'aval de Bruxelles qui avait déjà mis un terme à une transaction similaire en 2007 à cause des règles de concurrence. Et si la low-cost est persuadée que les conditions sont cette fois-ci optimales, sa cible tient un tout autre discours. Pour elle, la Commission Européenne a encore plus de raisons de s’opposer au projet puisque «le nombre de liaisons que Ryanair monopoliserait a nettement augmenté» depuis ces 5 dernières années.