Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aérien: des prix stables en 2014 au départ de la France


La DGAC a publié l'indice des prix du transport aérien de passagers du mois de décembre, le 16 janvier 2015. Elle a également analysé les tendances tarifaires de l'aérien sur 2014. Ses travaux montrent que les prix des vols au départ de France enregistre une hausse de 1% en décembre mais sont stables sur l’ensemble de l’année.



Les prix des billets d’avion au départ de métropole ont grimpé de 1,1 % entre décembre 2013 et décembre 2014. Cette hausse est marquée sur le réseau domestique (+4,2 %), notamment du fait des tarifs des vols dans l'Hexagone (5,8%). En effet, l'augmentation a été plus limitée sur les liaisons vers l’outre-mer que le mois dernier (+1,2 % versus +5,1% en novembre). «La reprise début décembre de la desserte des Antilles par XL Airways a pu contribuer à cette évolution plus modérée», explique la DGAC.

Des prix en légère hausse sur l'International
A l’international, la hausse des prix s’intensifie vers les pays de l’EEE (+3,6 % contre +0,4 % en novembre) et se maintient vers les autres destinations moyen-courriers (+2,5 %). Par contre, l’activité internationale long-courrier au départ de métropole confirme sa tendance baissière (-1,5 % en décembre). Seule l’Amérique du Nord subit un renchérissement (+1,8). Globalement, l’ensemble du réseau international (Europe, moyen-courrier et long -courrier) accuse une légère hausse des prix en décembre (+0,4%).

Des évolutions diverses depuis l'Outre-mer
Au départ des départements d’Outre-mer, les prix des billets d’avion ont légèrement diminué entre décembre 2013 et décembre 2014 (-0,3 %), masquant des évolutions très contrastées. «Toutes destinations confondues, ils sont relativement stables au départ de Guadeloupe (-0,2%) alors qu’ils augmentent sensiblement au départ de Martinique (+6,2%), reflétant des effets d’offre et de demande différents. En revanche, comme le mois dernier, ils diminuent de façon importante au départ de la Réunion (-3%) et de façon encore plus marquée au départ de Guyane (-7%). Les prix des billets d’avion restent néanmoins plus bas qu’il y a deux ans en décembre 2012 au départ de chacun des quatre départements», précise l'étude.

La chute du cours du pétrole n'est pas encore visible sur les billets
L'indice des prix du transport aérien de passagers remarque que les compagnies aériennes «ne semblent pas avoir encore répercuté la baisse des cours du pétrole pourtant très marquée au dernier trimestre 2014, sur les prix des billets d’avion». Il avance plusieurs explications : l’existence de contrats de couvertures carburant qui limitent l’effet bénéfique de la baisse, le poids des réservations anticipées des voyages et enfin la nécessité pour certains transporteurs d’améliorer leur marge. «Néanmoins, quelques compagnies ont commencé à annoncer une baisse, voire une suppression de leur surcharge carburant, ce qui devrait influencer l’évolution des prix des billets d’avion en 2015 si les cours du pétrole se maintiennent à un niveau aussi bas», conclut le document.

Les prix des billets ont été stables en 2014

La stabilité des prix mesurée au départ de Métropole en 2014 (-0,1 %) masque néanmoins des réalités contrastée sur l'évolution des tarifs. En effet, ils ont augmenté sur le réseau domestique (+4,2 %) et diminué sur le réseau international (-1,1 %).

Les billets domestiques touchés par la hausse de la TVA
L'évolution des prix sur le réseau intérieur est tirée par la forte hausse de 6,8 % constatée pour les voyages intra-métropolitains en 2014. Cette dernière s'explique en partie par la revalorisation de la TVA au 1er janvier (passée de 7 % à 10 %) qui a été entièrement répercutée sur les billets d’avion. «On estime en effet que le renchérissement des voyages intra-métropolitains n’aurait été que de 3,9% en 2014 à TVA constante», précise la DGAC. Par contre, les tarifs des vols de la Métropole vers l’Outre-mer (non concernés par la TVA) ont globalement diminué de 0,4 % en 2014. Les augmentations mesurées à partir du mois d’août n'ont pas infléchi la tendance baissière du 1er semestre 2014.

L'international baisse, le moyen-courrier grimpe
En 2014, les prix des voyages aériens internationaux ont été tirés vers le bas par l’activité long-courrier (-2,9 %), alors que le réseau moyen-courrier finit l’année en hausse (+2,1 % pour l’EEE & la Suisse et +1,2 % pour les autres destinations moyen-courriers). «En long-courrier, l’Amérique du Nord a commencé l’année 2014 avec des baisses de prix durant le 1er semestre, mais la tendance s’est inversée en août, à contre-pied de l’évolution des cours du pétrole (-1 % au cumul sur l’année)». L’Amérique latine et l’Asie-Pacifique ont enregistré des baisses de prix tout au long de l’année, respectivement -4,4 % et -5,5 %. Vers les pays d’Afrique subsaharienne, 2014 a été plus contrastée. Les voyageurs d'affaires ont vu les prix baisser au cours des quatre derniers mois. Ainsi la région enregistre en moyenne une légère décroissance annuelle (-0,3% en 2014).
«L’effet TVA sur l’ensemble des voyages au départ de Métropole est estimée à 0,3 point : sans la hausse de TVA, les prix des billets d’avion auraient diminué de 0,5% en 2014 au départ de Métropole toutes destinations confondues et non de 0,2%», ajoute le document.

Une situation contrastée dans les DOM
Au départ des DOM, les tarifs des vols ont globalement diminué de 2,2 % en 2014, toutes destinations confondues. Depuis les Antilles, l’année a commencé par de fortes baisses de prix durant le 1er semestre, puis ils sont repartis à la hausse dès le mois d’août depuis la Martinique et en septembre depuis la Guadeloupe, l'augmentation des tarifs étant nettement plus fortes au départ de Martinique. Globalement, en 2014, les prix diminuent de 2,9 % au départ de Guadeloupe et de 0,7 % au départ de Martinique. Ils restent encore en-dessous des niveaux de 2012 (respectivement -4,2 % et -1,9 %). Au départ de Guyane, le phénomène inverse est observé. Les prix ont plutôt augmenté en début d’année, puis ont enregistré un recul durable à partir du mois de mai. Sur l’ensemble de l’année, ils chutent de 3,3% au départ de Guyane, toutes destinations confondues. Enfin, les tarifs des places au départ de la Réunion ont diminué de 2,6% entre 2013 et 2014. En effet, des baisses plus ou moins marquées ont été enregistrées tous les mois à partir d’avril à l’exception d’octobre 2014.