Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aérien en France : plus de passagers mais moins d’avions


Pour faire face à la crise, beaucoup de compagnies aériennes ont fait le choix de diminuer leur capacité et s’adapter rapidement à la demande. Cette politique se voit dans les résultats présentés par la Direction Générale de l’Aviation Civile, le 31 mai 2012. Au mois d’avril 2012, le trafic de passagers a augmenté de 4 % par rapport à 2011 alors que les mouvements d’avions ont connu en recul de 2,9 %.



Aérien en France : plus de passagers mais moins d’avions
En France, la progression du trafic de passagers de 4 % en avril 2012 par rapport à avril 2011 s'inscrit dans la tendance des derniers mois (4,1% sur la période janvier-avril). Cette bonne santé du trafic aérien français s’explique entre autres par le diversification de l’offre qui découle de l’ouverture des bases de Nice et de Toulouse par Air France mais également EasyJet, celle de Vueling à Toulouse également, le renforcement des vols de Ryanair ainsi que l’arrivée de Volotea dans le ciel hexagonal.
Les progressions sont toutefois très variables selon les marchés : + 4,6 % pour l'Union européenne, +8,6 % pour l'Asie sous l’effet de développement du trafic vers la Chine (+20 %) et de la reprise des échanges avec le Japon affaibli par le tsunami (+ 49 % par rapport à un mois d'avril 2011). Le trafic reprend également avec la Tunisie (+38 %). Sur le secteur domestique, la progression sur la métropole a été modeste (+1,6 %) avec toutefois, des liaisons Province-Province en hausse sensible (+14 %). Certains aéroports régionaux bénéficient particulièrement de ce contexte porteur : Marseille (+12 % en avril 2012/avril 2011), Nantes (+12 %), Bordeaux (+9 %), Lille (+13 %).

Résultats similaires au niveau mondial
Les résultats d'avril 2012 sont au diapason : +8,1% en Passagers-Kilomètres-Transportés (PKT) sur 12 mois selon IATA alors que l'offre en sièges offerts ne progresse que de 5,2 %. Même constat pour le trafic de passager au niveau européen mais avec des contrastes selon les compagnies : +6 % pour Ryanair +8,6 % pour Easyjet, mais seulement +2 % pour Air France-KLM, +0,9 % pour IAG, +2,5 % pour Lufthansa. Le fret est, quant à lui toujours en recul de 2,5 % (tonnes-kilomètre-fret - TKTF) par rapport à avril 2011.

tendances_mai_12_3.pdf Tendances-Mai-12-3.pdf  (1.6 Mo)