Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aérien : les tarifs à nouveau en baisse au départ de la France


Après la hausse de 2,4 % en avril, les voyageurs d'affaires avaient de nouveau de quoi sourire en mai au moment de la réservation de leurs billets. Les prix des voyages aériens au départ de l'Hexagone ont diminué de 2,7 % entre mai 2013 et mai 2014.



Les prix des billets d’avion au départ de Métropole ont diminué de 2,7 % entre mai 2013 et mai 2014. «Ce repli est accentué par l’effet sur la demande de transport aérien du décalage des zones de vacances scolaires, puisque l’on compare un mois de mai 2013 pendant lequel la zone C (Bordeaux, Paris et Ile-de-France) était en vacances, avec un mois de mai 2014 hors vacances scolaires pour cette zone C, donc de plus faible demande de transport pour motifs personnels», explique la DGAC. Au cumul sur les 5 premiers mois de l’année, la baisse des tarif au départ de l'Hexagone n’est que de -1,1% toutes destinations confondues.

Sur le réseau domestique, l’augmentation des prix s’atténue par rapport au mois dernier (+1,2 % entre mai 2013 et mai 2014 et +6,8 % entre avril 2013 et avril 2014). Elle est néanmoins toujours due à la progression des tarifs des voyages aériens intra-métropolitains (+4,9 %), tandis que les prix des vols à destination de l’Outre-mer (DOM et COM) se réduisent de manière importante (-5,4 %). Au cumul sur les 5 premiers mois de l’année, les prix des billets d’avion sur le réseau domestique ont augmenté de 2,5%.

A l’international, la baisse des prix des billets d’avion a profité à l’ensemble des destinations long-courrier (-4,4 % entre mai 2013 et mai 2014), plus particulièrement à l’Asie-Pacifique (-7,5 %) et à l’Amérique latine (-4,7 %), mais aussi à l’Amérique du Nord et à l’Afrique sub-saharienne (respectivement -2,9 % et -1,5 %). Les évolutions sont en revanche plus contrastées pour le moyen-courrier. Les prix des billets ont baissé vers l’Europe (-1,4 % vers l’Espace Économique Européen et la Suisse et -4,6 % vers les autres pays européens) et vers l’Afrique du Nord (-1,3 %), tandis qu’ils ont augmenté vers le Moyen-Orient (+1,6%). Au cumul sur les 5 premiers mois de l’année, les prix des voyages aériens internationaux sont globalement en repli de 1,9%.

Au départ des départements d’Outre-mer, les tarifs des vols toutes destinations confondues affichent leur plus forte baisse depuis le début de l’année (-6,3 % entre mai 2013 et mai 2014), essentiellement du fait de l’effondrement des prix au départ de Guadeloupe (-12,6 % entre mai 2013 et mai 2014) et dans une moindre mesure de Martinique (-6,6 %). Les baisses de tarifs ont en effet été moins importantes au départ de la Réunion et de la Guyane (respectivement -2,2 % et -0,5 %). Au cumul sur les 5 premiers mois de l’année, la tendance est à une baisse de 3,7% au départ des DOM.

Évolution saisonnière : baisse de 4,8 % entre avril et mai 2014
Globalement, les prix des billets d’avion au départ de France ont diminué entre avril et mai 2014 pour toutes les destinations. Ce sont les liaisons vers l’Espace Économique Européen et la Suisse qui contribuent le plus fortement à cette baisse saisonnière des prix (-5,8 % entre avril et mai 2014), même si le recul le plus spectaculaire s’observe pour les vols au départ de Métropole vers l’Outre-mer (-11 %).

Les tarifs des places étaient également nettement moins élevés en mai qu’en avril 2014 vers les pays d’Afrique (-6,5 % vers l’Afrique du Nord et -6,8 % vers l’Afrique subsaharienne), du Moyen-Orient (-7,4%) et d’Asie-Pacifique (-5,9%). Le fléchissement des prix est en revanche plus timide pour les voyages intra-métropolitains et vers les pays d’Europe hors EEE (-1,1 % entre avril et mai 2014).

Au départ des quatre départements d’Outre-mer, l’évolution mensuelle des tarifs des billets d’avion toutes destinations confondues est très contrastée. Les prix s’écroulent au départ de Guadeloupe (-11,1 % entre avril et mai 2014) et dans une moindre mesure au départ de Martinique (-7,5 %), alors qu’ils stagnent au départ de Guyane (-0,4 %) et qu’ils progressent nettement au départ de la Réunion (+7,6 %) toutes destinations confondues.