Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aérien : vendre aux enchères les upgrades business aux voyageurs d’affaires


Face à la demande grandissante d’utilisation des miles pour des upgrades, les compagnies aériennes se retrouvent dans une situation inextricable. Trop de demandes, pas assez de places et une rentabilité à maintenir. Il n’en fallait pas plus pour qu’Air New Zealand mette en place une vente aux enchères pour obtenir des sur-classements aériens.



Aérien : vendre aux enchères les upgrades business aux voyageurs d’affaires
Développée sur le site internet de la compagnie néozélandaise, l’expérience est étudiée de près par bon nombre de compagnies européennes et américaines tentées par le procédé. D’autant que plusieurs systèmes s’offrent aux gestionnaires des primes de fidélité. Le premier serait construit sur la base d’enchères uniquement accessibles avec les miles possédés par les voyageurs. Seul souci, la fraude est possible d’autant que le transfert de miles est largement développé. Autre possibilité, des enchères financières avec un tarif «plancher» et un prix maximum qui ne pourra excéder le prix marchand du billet. Là, le souci est dans la gestion global de la vente qui ne pour se faire que sur un délai très court et quelques heures avant le départ. Enfin, plusieurs observateurs font remarquer que les compagnies pourraient utiliser ce système sur les vols très chargés où les places en business sont chères. Air New Zealand va publier le détail très précis de son système d’enchères qui, outre les Air Dollar de son système de fidélisation, devrait aussi mettre en scène un paiement en argent sonnant et trébuchant.