Le premier journal quotidien du voyage d'affaires, du MICE et des déplacements professionnels




Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aérodrome de Bourges : la perte de l'homologation "hors-Schengen" complique les déplacements des entreprises


Depuis 10 mois, les vols internationaux ne se posent plus sur l’aérodrome de Bourges. La plate-forme a perdu l’homologation lui permettant d’accueillir les avions en partance ou en provenance de l’espace hors-Schengen. Cette situation crée des difficultés aux entreprises tournées vers l’international de la région.



© CCI de Bourges
© CCI de Bourges
Depuis le 6 décembre 2011 et la suppression de l’homologation pour les vols en dehors de l’espace Schengen de l’aéroport de Bourges, les entreprises habituées à faire appel à l’aviation d’affaires voient leurs déplacements devenir plus complexes si elles doivent se rendre dans les pays qui ne font pas partie de la zone européenne. Perte de temps et d’argent sont les premières conséquences évoquées par les sociétés aux activités centrées vers l’étranger. «Pour se rendre à Oxford, nous embarquons toujours de Bourges à bord de l’avion que nous partageons avec la Bovida. Sauf que nous sommes dans l’obligation de faire un stop à Deauville, un aéroport homologué pour remplir toute la paperasse. En terme de coût, c’est assez négligeable, en terme de temps perdu, c’est autre chose. Deux heures à l’aller, idem au retour, cela fait autant de temps en moins passé aux côtés du client», a expliqué au site LeBerry.fr, Henri De Cugnac, directeur international de la société Monin. D'autres entreprises actives à l'international connaissent les mêmes difficultés et doivent passer par Châteauroux, l'aéroport le plus proche toujours classé Schengen. De quoi faire rager les entreprises du Cher, obligées de faire un déplacement supplémentaire.