Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aeroflot accueille son premier pilote étranger


Alors que les relations entre la Russie et l'Europe sont tendues, Aeroflot ouvre son cockpit aux navigants étrangers. La compagnie aérienne russe a accueilli son premier pilote étranger, un Allemand, le 24 septembre 2014.



Plusieurs amendements à l'article 56 du code aérien, adoptés en 2014, permettent aux compagnies aériennes russes d'engager des équipages étrangers depuis le 21 juillet. Le quota est de 200 commandants de bord par an. Grâce à ces mesures, le pilote allemand Klaus Rohlfs vient d'arriver au sein d'Aeroflot. Il a effectué son premier vol pour la compagnie le 24 septembre 2014 en reliant Moscou à Prague. Deux autres candidats originaires de République Tchèque et d'Allemagne sont actuellement en train de finaliser leur embauche.

Le transporteur a confié avoir reçu plus de 800 CV de pilotes non-russes. La plupart des candidatures venaient de République Tchèque, Allemagne, Italie et Espagne. Il a ajouté que 40 personnes avaient déjà passé les présélection et la phase de test. Pour Vitali Saveliev directeur général de l'entreprise, l'embauche de navigants étrangers est «primordiale». Il explique «grâce au recrutement de commandants de bord étrangers nous pourrons augmenter significativement les sorties d'école de nos propres pilotes qui voleront en équipe avec les étrangers et profiteront de leur expérience pour passer les examens de commandant de bord. Bien que l'industrie du transport aérien ait réduit son rythme de croissance en 2014, il se poursuit et le besoin en commandants de bord ne diminue pas».