Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aéroport de Toulouse : la Ville rose se met au vert


L’Aéroport Toulouse-Blagnac vient de revoir le certificat de niveau 1, «Mapping». Les efforts entrepris en 2011 par la plateforme toulousaine s’inscrivent dans le cadre de sa participation à l’Airport Carbon Accreditation, une démarche indépendante d’identification des sources de ses émissions de CO2.



Aéroport de Toulouse : la Ville rose se met au vert
L’aéroport Toulouse-Blagnac est le troisième aéroport en France, après Paris Charles de Gaulle et Orly, à recevoir cette homologation. Lancé en juin 2009, Airport Carbon Accreditation compte 43 aéroports dans 18 pays européens, certifiés à tous les niveaux d’accréditation possibles. Ces aéroports représentent plus de 43% du trafic passager en Europe. Airport Carbon Accreditation est un programme indépendant de certification environnementale mis en œuvre par ACI Europe, qui permet aux aéroports de disposer d’un standard de gestion des émissions de CO2.
Le programme reconnaît de façon indépendante les efforts consentis par les opérateurs aéroportuaires dans la maîtrise de leurs émissions, et comporte quatre niveaux. Le niveau 1 ("Mapping") indique que l'opérateur aéroportuaire a calculé son empreinte carbone, dont le résultat est validé par un auditeur externe. Dans une deuxième phase ("Reduction"), un plan d'action est établi par l’opérateur visant à réduire ses propres émissions de CO2 et à définir un objectif de réduction de long terme. La mise en œuvre concertée de mesures de réduction des émissions de CO2 par les partenaires présents sur le site de l’aéroport constitue la troisième étape ("Optimisation"). Le niveau 4 ("Neutrality") couronne les efforts des aéroports ayant atteint la neutralité carbone pour leurs propres activités. L'aéroport de Toulouse n'en est donc qu'au début d'un processus qui permettra d'améliorer le bilan carbone du voyage d'affaires du Sud-Ouest.