Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aéroports de Paris : 2012 conforme aux prévisions mais prudence d'ici 2015


Face à la réalité du trafic, et à la crise économique, ADP vient d'ajuster son hypothèse de trafic et ses objectifs 2015, tels qu'ils avaient été initialement arrêtés début 2010 au moment de la préparation du deuxième contrat de régulation économique. Le Groupe anticipe désormais une croissance annuelle moyenne du trafic passager comprise entre 1,9 % et 2,9 % entre 2010 et 2015, contre 3,2 % précédemment.



Concrètement, Aéroports de Paris maintient son programme d'investissements sur les plates-formes parisiennes et préserve ainsi son objectif d'amélioration de la qualité de service et son développement futur. Mais une nouvelle démarche d'économies vient d'être engagée afin de contenir l'évolution des charges courantes.

L'exploitant des aéroports parisiens de Roissy et d'Orly, dont Augustin de Romanet a été nommé PDG fin novembre, dit prévoir une stabilité de son trafic en 2013.

Sur la base de ces paramètres, les objectifs 2015 d'ADPsont désormais les suivants :
- l'EBITDA 2015 est désormais attendu en hausse de 25 % à 35 % par rapport à 2009 contre une hausse de 40 % précédemment,
- Le ROCE ((Return On Capital Employed) du périmètre régulé devrait désormais se situer entre 3,8 % et 4,3 % en 2015, contre une fourchette comprise entre 4,5 % et 5,0 % auparavant,
- Un plan d'économies vient d'être engagé pour limiter à 3 % en moyenne par an la progression maximum des charges courantes de la maison mère entre 2012 et 2015,
- Les effectifs de la maison mère devraient baisser de 7 % au total sur la période 2010-2015,
- L'objectif de chiffre d'affaires par passager des boutiques en zone réservée est maintenu à 19 € en 2015,
- L'objectif de développement immobilier est maintenu de 320 000 à 360 000 m² entre 2011 et 2015.

Pour 2012, le Groupe confirme ses objectifs de croissance modérée du chiffre d'affaires et de l'EBITDA et anticipe, pour 2013 une stabilité du trafic par rapport à 2012. Par ailleurs, les tarifs des redevances devraient augmenter de 3,0 % au 1er avril 2013.