Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Afat Selectour, il va falloir l’expliquer aux clients affaires




A force de voir la photo des présidents d’Afat et de Selectour, sourires aux lèvres et poignée de mains appuyée, on finit par s’inquiéter ! Les dernières expériences en date d’une telle joie n’ont pas laissé de très bons souvenirs. De Staline à Chamberlain voire de Kennedy à Georges Bush, on sait qu’un sourire n’est pas forcément le signe d’une entente profonde. Pour autant, toutes les poignées de mains ne sonnent pas forcément les prémices d’Hiroshima, heureusement !

Par chance, il y a du talent, et sans doute un peu de roublardise, chez les deux Présidents, Jean Pierre Mas pour Afat et François Xavier De Bouard. C’est ce qui explique que le projet est devenu réalité et que la mutation est désormais bien engagée. Une fusion comme celle là, indispensable face à la réalité du marché, ne pourra se faire sans des signes forts aux clients, tourisme ou affaires. Il est clair que pour l’univers de l’entreprise, qui découvrira un sérieux concurrent avec le retour commercial de la marque Havas Voyages, il ne pourra y avoir de place à la confusion.
De cette fusion, on serait enclin à penser que le nom le plus fort s’imposera. Selectour doit naturellement devenir le fer de lance de l’ensemble. Tergiverser pour quelques égos déplacés serait perdre du temps. Choisir CWT comme fournisseur, partenaire d’un côté et concurrent de l’autre, apparaît impensable. American Express a donc de très fortes chances (pour ne pas dire que c’est fait) de devenir le partenaire du nouveau réseau. Je précise : comme fournisseur, pas comme seul opérateur des clients Afat/Selectour. Pour autant, il ne suffira pas d’accoler le mot « affaires » à «Selectour» (si le nom est conservé) pour séduire les clients des sociétés. Communiquer, développer, assurer, optimiser et contrôler les coûts sont des valeurs qu’il faudra faire passer en y associant des services propres aux agences de proximité.
Enfin, la refonte et le choix d’outils technologiques éprouvés, simplifiés et efficaces sera le fer de lance du redéploiement de la marque. Un site dédié « déplacements professionnels » devra être repensé pour offrir un accès aux offres dédiés et un ensemble d’informations sur les marchés.
J’aurais tendance à dire, sans froisser nos amis d’Afat Voyages, que le sérieux et la force de Selectour devraient logiquement booster l’ensemble. Même, si tous pensent qu’il faudra garder la « folie sympathique et l’imagination active » d’Afat Voyages. Mais dans ce monde du voyage d’affaires, seuls les résultats comptent et cela, les deux réseaux, le savent depuis longtemps.

Marcel Lévy

Mardi 10 Novembre 2009


Notez