Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aigle Azur : demi-tour, il y a un suspect à bord!


Un avion d’Aigle Azur devait relier Paris à Alger, le 15 novembre 2012. En cours de vol, le pilote a annoncé un déroutement vers Marseille à cause d'un problème technique. Néanmoins à l’arrivée, l’appareil n’était pas attendu par des mécaniciens, mais par la police. L'un des passagers était suspecté d’avoir tiré plusieurs fois avec deux complices sur un homme à Aubervilliers, le 11 novembre.



Aigle Azur : demi-tour, il y a un suspect à bord!
Selon le Parisien, la police a découvert, le 15 novembre, que le suspect d'une tentative de meurtre s’était procuré des billets pour se rendre à Alger avec Aigle Azur. Malheureusement pour eux, l’avion avait déjà décollé. Un magistrat de Bobigny a donc fait la demande pour que la machine soit dérouté. L’appareil se trouvant toujours dans l’espace aérien espagnol et européen, le commandant de bord a pu faire demi-tour. Il a ainsi mis le cap vers Marseille en prétextant un problème technique. Une fois posé sur la piste, le navigant a appelé le passager soupçonné, pour lui indiquer que la police l’attendait à l’extérieur. L’homme de 28 ans a été arrêté au pied de l’avion.