Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air Austral : bataille de chefs pour l’audit de la compagnie


A peine arrivé à la direction d’Air Austral, le nouveau Président du conseil de surveillance Didier Robert a décidé de commander un audit détaillé sur la compagnie. Sans le dire, le nouveau boss qui succède à Paul Verges, veut tout savoir des méthodes de gestion de Gérard Ethève.



Certaines rumeurs font état du manque de transparence des comptes qui laisseraient apparaître un déficit de 24 millions d’euros en 6 mois. Sans ce contexte, Didier Robert va-t-il conserver l’option sur l’A380 ? Rien n’est plus sûr selon la presse réunionnaise qui fait état de rencontres entre des dirigeants d’Emirates et Didier Robert pour envisager l’arrivée de la compagnie de Dubai à La Réunion via Maurice. Pour beaucoup de réunionnais cette offre, concurrente d’Air Austral, permettrait sans doute une baisse des tarifs. Une illusion pour les politiques de l’île qui craignent pour leur part que cette ouverture d'Emirates ne marque un désintérêt de la destination pour les autres compagnies qui la desservent aujourd’hui






1.Posté par JL.Grillet le 24/01/2012 05:54
L'arrivee d'Emirates sur La Reunion me semble hautement improbable car elle imposerait l'ouverture de nouvelles discussions bilaterales entre la France et les Emirats alors qu'un accord a ete conclu il y a moins d'un an. De plus, il y a de grandes chances qu'Emirates ne soit jamais autorise a vendre des billets au depart de France vers la Reunion ou au depart de La Reunion vers la France, en effet La Reunion etant un departement francais on rentre en droit aerien dans le domaine du "cabotage" qui a l'heure actuelle et sauf erreur de ma part, est autorise aux seules compagnies battant pavillon francais ou communautaire. L'impossibilite de vendre des billets entre la France et La Reunion pour Emirates reduirait a neant tout espoir de rentabilite sur cette route, le marche Reunion Dubai etant trop etroit pour justifier une route.