Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels

Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air Canada veut lancer une low-cost, même sans ses pilotes


Air Canada souhaite créer une division low-cost avec ou sans l’accord de ses pilotes. Voulant récupérer les parts de marché perdues face à ses concurrentes à bas prix, elle envisage de s’associer avec un transporteur étranger pour établir une compagnie sur le modèle à bas coût, et s'envoler hors des frontières canadiennes.



Air Canada veut lancer une low-cost, même sans ses pilotes
Selon le journal Financial Post, Air Canada a prévenu ses pilotes : ils doivent s’asseoir à nouveau à la table des négociations pour discuter de la création d'une filiale low-cost ou ils risquent de voir leurs principales lignes aériennes cannibalisées par ce modèle. Le journal canadien révèle que le transporteur voulant concurrencer avec les mêmes armes les low-cost Transat, Sunwing et WestJet, est en train d’étudier la possibilité d’ouvrir une division à bas-coût, et cela sans la participation de l’Association des pilotes d’Air Canada (APAC). Il envisage de s’associer avec un transporteur à bas coût étranger pour établir une division hors des frontières canadiennes et ainsi s’inspirer du modèle de Qantas. En effet, la compagnie australienne avait lancé Jetstar en 2003 sans avoir l’aval de ses pilotes. Ainsi, les navigants qui n’étaient pas membres de l’association des pilotes de Qantas ont pu être embauchés à des salaires moins importants.