Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air Caraïbes délaisse son réseau régional


Si Air Caraïbes a prévu d'étoffer son offre long-courrier en lançant une low-cost, l'entreprise semble renoncer petit à petit à son réseau régional. Selon des sources de l'AFP, la compagnie va stopper la desserte de la République Dominicaine depuis Pointe-à-Pitre et Fort-de-France.



Air Caraïbes devrait prochainement supprimer ses liaisons entre la République dominicaine et Pointe-à-Pitre et Fort-de-France. Selon des sources syndicales et proches du dossier, le PDG de l'entreprise, Jean-Paul Dubreuil, aurait averti les employés de l'arrêt de cette desserte régionale lors d'un comité d'entreprise extraordinaire. Il s'agit d'une nouvelle réduction du réseau local pour le transporteur qui a déjà stoppé les liaisons entre les Antilles et Haïti le 16 janvier dernier.

Sans commenter l'information, Véronique Malialin, responsable marketing et communication en Guadeloupe, a expliqué à l'AFP que "L'arrêt de la ligne s'intègre dans un plan plus vaste de la réorganisation du réseau régional qui sera prochainement présenté après consultations internes".
Franck René, commandant de bord sur ATR et délégué syndical du SNPNAC (Syndicat national du Personnel navigant de l'Aviation civile), membre de l'intersyndicale des salariés a réagi "C'est la mort programmée du réseau régional, réduit à sa portion la plus congrue". Evoquant Air Caraïbes, les syndicaliste considère que "Le régional ne l'intéresse plus", car elle est plus concentrée sur le lancement de sa low-cost. Inquiets pour les emplois, les syndicats estiment que l'arrêt des dessertes de Haïti et de la République dominicaine représente la suppression de 2.000 heures de vol, soit une diminution de l'activité de plus de 20%.