Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 22 Mai 2013

Air Caraïbes, la rentabilité discrète



Ce n'est pas la plus grande des compagnies françaises, mais c'est certainement la plus rentable à en croire les résultats publiés ce 22 mai. La compagnie annonce un CA de 336 millions d'euros, en progression de 13% par rapport à 2011. Elle a transporté 1 200 000 passagers en 2012, en croissance de 2%. Le résultat net est de 6,9 millions d'euros après une participation redistribuée aux salariés d'un montant de 1,2M€. Chapeau bas à Marc Rochet son dirigeant.



Marc Rochet
Marc Rochet
Dans un communiqué, la compagnie annonce détenir une part de marché de 27,5% entre la métropole et les Antilles, en progression de 0,5 point par rapport à 2011. Un chiffre qui passe à 33% entre Paris-Orly et Cayenne, en progression de 3 points avec plus de 78 000 passagers transportés. Entre Paris-Orly et Saint-Martin, la compagnie a transporté en 2012 plus de 74 000 passagers et représente 27% de parts de marché. Avec 880 collaborateurs, Air Caraïbes veut rester prudente sur son développement. Marc Rochet évoque une augmentation des fréquences vers Saint Domingue sans donner plus de précision. Quant aux nouvelles destinations possibles, pas un mot pour l'instant. La concurrence d'XL Airways sur les Antilles ? Air Caraïbes ne s'en soucie guère. Pas question de commenter même si, en interne, on affirme que le nouveau venu pèse peu sur les résultats actuels.

Officiellement, Marc Rochet - Président du Directoire - précise que "La compagnie a réalisé une belle année 2012. L'arrivée d'un nouveau concurrent a renforcé notre détermination à continuer de surprendre et séduire nos clients et nos performances en ce début d'année sont également très satisfaisantes". Bravo Monsieur Rochet, l'aérien est décidément une affaire de grands professionnels.