Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 14 Mars 2016

Air Caraïbes se fait Simply aux Antilles



Air Caraïbes a mis un terme à sa desserte de Haïti depuis les Antilles et prévoit de faire de même pour la République Dominicaine, faisant craindre aux pilotes de la compagnie qu'elle ne délaisse son réseau régional au profit du long-courrier. Mais finalement le transporteur semble avoir des projets pour les Antilles. Il lance une nouvelle marque dédiée à son activité régionale : Air Caraibes Simply.



En 2015, Air Caraïbes a transporté 330 000 passagers sur son réseau local, soit 36 620 voyageurs de plus qu'en 2014. Pour asseoir et renforcer sa position dans la région, la compagnie lance la marque Air Caraïbes Simply. La nouvelle marque va se focaliser sur le réseau court-courrier, à savoir les axes Fort-de-France <> Pointe-à-Pitre <> Saint-Martin mais aussi Sainte-Lucie et Saint-Barthélémy. De nouvelles fréquences seront ajoutées en période de pointe sur ces axes.

Le transporteur qui s'inspire d'une stratégie low-cost indique: "Une nouvelle politique tarifaire, plus agressive, est mise en place pour dynamiser les trafics entre les îles de la région et ouvrir les voyages à tous les Antillais. Des initiatives fortes avec par exemple,des tarifs à partir de 59€ pour un aller-simple seront désormais disponibles et le passager pourra également enrichir son voyage de nombreuses d’options".
Air Caraïbes Simply prévoit également de rendre le parcours clients plus lisible: "La signalisation des Bornes Libre Services sera accentuée et la reconnaissance du client entre tous les différents canaux de ventes sera également mise en place, permettant la simplification de la réservation et un meilleur suivi", explique-t-il.

Air Caraïbes Simply accueillera un nouvel ATR72-600 en novembre 2016. Elle disposera de 4 ATR. En outre, ces appareils devraient bientôt proposer le wifi à bord.

Olivier Besnard, prendra la direction du réseau dès le mois de mai 2016. L'entreprise explique: "Sa nomination correspond à la volonté de fournir encore plus d’autonomie de gestion à l’activité régionale et ainsi gagner en réactivité".