Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Vendredi 2 Décembre 2016

Air France : Janaillac avait-il les bons chiffres ?





Air France : Janaillac avait-il les bons chiffres ?
Auditionné par le Sénat et l’Assemblée nationale, Jean-Marc Janaillac avait évoqué l’énorme écart de coût entre Roissy et l’aéroport de Dubaï. Dans ses propos, il évoquait des charges "quatre fois plus élevées en France que dans les pays du Golfe".

Et le Président d'affiner ses dires: le coût d'un un atterrissage serait, selon lui, "de 14.600 euros pour un Boeing 777 à Roissy-CDG et de 3.500 euros pour le même appareil à Dubaï, en 2015. Ce qui fait une différence de 300 millions d'euros sur un an, pour Air France".

Un détail qui a titillé notre confrère des Echos, Bruno Trévidic, qui vient de remettre à plat les affirmations de Jean Marc Janaillac. A lire sur les Echos.