Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France-KLM est prêt à relancer le dossier Transavia Europe


Après l'annonce des résultats du premier semestre 2015 et du nouveau plan d'économies de 300 millions d'euros d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac a évoqué la possibilité de relancer le projet "Transavia Europe". En revanche, il a assuré qu'il n'y avait aucune négociation sur une entrée d'Etihad au capital du groupe.



Air FranceKLM a vu ses pertes renforcées au 1er semestre 2015. Pour redresser la situation, la direction veut mettre en place un plan d'économies de 300 millions d'euros. Mais, elle envisage aussi de relancer un projet qui avait été source de tension avec les pilotes fin 2014 : Transavia Europe. Profitant de l'amélioration du climat social observée ces dernières semaines, le patron du groupe, Alexandre de Juniac, a indiqué qu'il voulait «relancer très vite les discussions» avec les navigants sur ce sujet afin de pouvoir installer des bases «en Europe hors des frontières françaises et néerlandaises».

Transavia est une source de croissance pour le groupe franco-néerlandais. La low-cost affiche un chiffre d’affaires de 450 millions d’euros (+3,5%) au 1er semestre 2015. Toutefois lors de la présentation des résultats semestriels du groupe, la holding a prévenu que «le chiffre d’affaires et la rentabilité pourraient être affectés de manière conjoncturelle par l’exposition de la société à la Tunisie, au Maroc et à la Grèce, qui représentent à eux trois 22% des vols opérées à l’été 2015».

Etihad ne rentrera pas au capital
Air France – KLM compte également sur ses partenariats pour réduire ses coûts et rétablir sa situation financière. L'entreprise continue ainsi de discuter avec ses partenaires asiatiques, notamment ceux de Chine. Elle échange également avec Etihad sur une possible collaboration dans l'activité passagers. Toutefois, Alexandre de Juniac assure que les discussions ne vont pas plus loin. Contrairement aux rumeurs, il n'y a aucune négociation concernant l'entrée de la compagnie du Golfe au capital d'Air France - KLM.