Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France-KLM: l'Etat ne demande pas de baisse de salaire au PDG


Début mars, le gouvernement a indiqué qu’il souhaitait que les entreprises dont il est actionnaire minoritaire baisse le salaire de leurs dirigeants de 30%. Néanmoins Alexandre de Juniac pourrait passer entre les gouttes.



Selon La Tribune, l’État n’aurait pas demandé au patron d’Air France-KLM de réduire son salaire. Il aurait validé la proposition faite lors du conseil d’administration du 19 février 2014, soit le maintien de son salaire à 600.000 euros (brut) et une part variable pouvant s'élever à 300.000 euros. Selon le site Internet, Bercy aurait estimé que les efforts nécessaires avaient déjà été fournis, le patron du groupe franco-néerlandais ayant accepté une rémunération 30 % inférieure à celle de ses prédécesseurs. Le salaire doit maintenant être approuvé par l'assemblée générale des actionnaires le 20 mai prochain.