Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France-KLM : performances stables en février


Air France-KLM a présenté ses performances de février. Le groupe a enregistre un trafic passagers et des capacités stables. Néanmoins, il précise qu’en 2013 ce mois comptait un jour de mois que l’année dernière, ce qui représente une baisse de l’ordre de 3,4% de l’activité qui «compense l’effet de comparaison positif lié à des perturbations sociales à Air France en février 2012».



Air France-KLM : performances stables en février
En février 2013, Air France-KLM a transporté 5,34 millions de passagers, un résultat similaire à l’année dernière. Avec 80, 4 %, le coefficient d’occupation se révèle également stable par rapport à la même époque en 2012 (-0,1 point). Par contre, la recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change est en hausse.
Dans le détail :
• Sur le réseau Amériques, le trafic est en baisse de 1,8 % et les capacités de 0,9 %, entraînant une chute de 0,8 point du coefficient d’occupation pour atteindre à 83,8 %.
• Le réseau Asie a connu une hausse de 4,4 % de son trafic passagers pour des capacités en progression de 3,2 %. Le coefficient d’occupation a ainsi grimpé d’un point à 85,4%.
• Sur le réseau Afrique et Moyen-Orient, le trafic a diminué de 2,3 % pour des capacités en baisse de 2,7%. Le coefficient d’occupation gagne 0,3 point à 77,5%.
• Le réseau Caraïbes et Océan Indien enregistre une baisse du trafic de 4,7 %, en ligne avec la diminution de l’offre de 4,8%. Le coefficient d’occupation progresse de 0,2 point à 87,4 %.
• Le réseau européen qui avait été affecté l’an dernier par les perturbations sociales, voit son trafic progresser de 2,0% pour des capacités en hausse de 2,7%. Le coefficient d’occupation s’établit à 68,6%, soit un recul de 0,5 point.

L’activité cargo a connu une baisse du trafic de 4,3 % en février, en ligne avec la réduction des capacités de 4,2%. En dépit du décalage du nouvel an chinois, le coefficient de remplissage est resté stable, à 63,6%. La recette unitaire à la tonne kilomètre offerte (RTKO) hors change est en hausse par rapport à février 2012.