Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France a vendu 6 slots sur Heatrow à Delta Airlines


Après avoir annoncé des résultats supérieurs aux attentes pour le 3eme trimestre, la direction de Delta Air Lines a évoqué plusieurs dossiers avec les investisseurs et la presse. Elle a notamment indiqué qu'Air France-KLM lui avait vendu 6 slots à Londres Heathrow.



Delta Air Lines a acheté six paires de slots sur Londres Heathrow à Air France-KLM. La compagnie explique dans son communiqué qu'elle louait déjà ces créneaux au groupe franco-néerlandais, si bien que la vente ne correspond pas à une réduction de périmètre d'Air France KLM. La pratique est plutôt courante, même si le tarif reste toujours très discret. Le transporteur américain sécurise ainsi son activité et cette acquisition lui permet - avec sa partenaire Virgin Atlantic - d'assurer la continuité et la stabilité à long terme de son réseau depuis cette piste. Les deux compagnies proposent aujourd'hui, ensemble, 23 vols non-stop entre la plate-forme londonienne et les USA.

Delta Air Lines pourrait également passer une commande mais cela ne se fera pas dans l'immédiat. Lorsque le CEO Richard Anderson a été interrogé sur la possibilité d'acheter de nouveaux B777. Il a reconnu que la compagnie envisageait cette possibilité maintenant que les prix des appareils chutaient. "Nous pensons que le marché des avions va mûrir pour Delta et... la bulle va s'étendre aux appareils à fuselage étroit et il y aura de grandes opportunité d'achats", a-t-il expliqué. "Il n'y a pas beaucoup de gens dans le monde qui peuvent prendre une douzaine de 777".

Delta estime aussi que le Brésil et les USA parviendront à un accord open skies l'année prochaine. Cela permettrait au transporteur et son partenaire brésilien GOL dont il possède maintenant 10%, de demander l'immunité de la loi antitrust.

Résultat 3eme trimestre
Delta Air Lines a vu son bénéfice net bondir à 1,32 milliard de dollars au 3eme trimestre. Il était de 357 millions sur la même période l'année dernière passé. Le bénéfice ajusté par action est de 1,74 dollar. Il est ainsi supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 1,71 dollar.
En revanche, le chiffre d'affaires présente un léger recul de -0,6% pour atteindre 11,11 milliards de dollars. Le bénéfice opérationnel a aussi baissé de 0,6% à 71 millions de dollars.

La compagnie estime que le revenu unitaire par passager au trimestre prochain va chuter de 2,5% à 4,5% par rapport au 4e trimestre 2014. Par contre, elle prévoit une hausse de 16 à 19% pour sa marge opérationnelle.