Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France: bonne santé en décembre


Air France-KLM a fait état lundi d'une hausse de 7,5% de son trafic passagers en décembre, soutenu notamment par des bases de comparaison favorables, tandis que la baisse du trafic de fret a ralenti à 0,3% sur la même période.



Air France: bonne santé en décembre
L'augmentation est nette mais comme le reconnait Air France dans son communiqué, le mois de décembre 2010 avait été perturbé par des chutes de neige en Europe et aux Etats-Unis, ce qui s'était traduit par plus de 5.000 annulations de vols pour le transporteur franco-néerlandais. Sur le dernier mois de 2011, Air France-KLM a enregistré une hausse de 6,3% de ses capacités, qui, conjuguée à la progression de 7,5% du trafic passagers, lui permet d'afficher un coefficient d'occupation en amélioration d'un point à 81,5%. Toutes les régions ont vu leur trafic augmenter en décembre, à commencer par l'Europe, la région la plus touchée par les intempéries de 2010, qui signe une hausse de 14,8%.
• Sur le réseau Amériques, le trafic et les capacités sont en hausse (+9,0% et +6,7% respectivement) tirée principalement par le réseau Amérique latine. Le coefficient d’occupation s’améliore de 1,8 point à 86,7%.
• Le réseau Asie a enregistré une hausse de 4,0% du trafic pour des capacités en augmentation de 3,2%, permettant au coefficient d’occupation de gagner 0,7 point à 83,0%. Cependant, l’activité sur le Japon n’a toujours pas retrouvé son niveau d’avant le tremblement de terre et le tsunami de mars 2011.
• Le réseau Afrique et Moyen-Orient a connu une hausse de 5,1% du trafic et de 0,8% des capacités. En conséquence, le coefficient de remplissage augmente de 3,4 points à 82,1%. Le réseau Afrique poursuit son redressement tandis que le réseau Moyen-Orient reste affecté par l’instabilité politique.
• Sur le réseau Caraïbes et Océan Indien, le trafic est en hausse de 3,6% pour des capacités en augmentation de 4,1%. Le coefficient d’occupation atteint 83,3% (-0,4 point).
• Le réseau européen avait été le plus touché par les intempéries en décembre 2010 expliquant ainsi les fortes variations qui sont dues également à la mise en place de la base de Marseille en octobre dernier. En effet, le trafic et les capacités sont hausse respectivement de 14,8% et de 14,9%. Le coefficient de remplissage est, en conséquence, stable à 71,0% (-0,1 point).

Le trafic de fret, en revanche, a enregistré une nouvelle baisse, mais à un rythme nettement moindre que le mois précédent, qui était marqué par un repli de 8,1%.