Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France demande un gel des redevances d'ADP


Comme tous les ans, Aéroports de Paris demande une augmentation de ses tarifs pour l'utilisation de ses plateformes, cette fois de 2,4%. Une réunion de concertation doit se tenir ce mercredi 17 décembre, Air France - principal utilisateur - réclamera de son côté un gel des redevances pour 2015.



La hausse des tarifs aéroportuaires d'ADP va être décidée cette semaine au cours d'une réunion de concertation. Air France qui génère environ la moitié du 1,1 milliard d'euros de redevances annuelles reçues par le gestionnaire des aéroports parisiens, a une position simple, selon le quotidien économique Les Echos. La compagnie aérienne refuse cette augmentation, pourtant moins élevée que les années précédentes (+2,95 % en 2014). Elle veut un gel des prix.

Les tensions entre ADP et les transporteurs sont particulièrement importantes cette année car un nouveau contrat de régulation économique (CRE) est également en cours d'élaboration. Cet accord fixe les investissements et l'évolution des redevances pour les cinq années à venir. Lors de la réunion prévue ce mercredi 17 décembre, le conseil d'ADP doit déterminer ses projets d'investissements et l'évolution des redevances jusqu'en 2021.