Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France dévoile sa Première haute couture (vidéo)


Pour redevenir une grande parmi les grandes, Air France parie notamment sur la montée en gamme de ses services. Ce point, inscrit dans le plan Transform 2015, a déjà abouti à la présentation d'un nouveau siège éco lors du dernier IFTM Top Resa et d'une nouvelle business en février dernier. La compagnie n'a pas fait les choses à moitié pour sa nouvelle La Première. Elle a dévoilé son fauteuil "haute couture" à Shanghai devant plus de 170 journalistes du monde entier.



Après un long suspens, les médias français, européens et internationaux ont pu découvrir le nouveau siège La Première d'Air France, ce 7 mai 2014. Cette suite haute couture de 5m3 propose un siège lit plat d'une longueur de 2 mètres une fois déplié et d'une largueur de 77 cm, "soit 11 cm de plus que la First d'Etihad", précise Frédéric Gagey PDG d'Air France, peu effrayé par le produit présenté par sa concurrente du Golfe il y a quelques jours: "On est plutôt extrêmement confiant". Le leitmotiv du transporteur pour séduire les clients: pas d'offres ostentatoires mais qualité, bon goût et élégance «à la française».

Une offre adossée à l'histoire
Couleurs, matières, design... Les passagers ont eu leur mot à dire pendant la conception du produit. Mais ils ont laissé le transporteur face à une équation complexe : 50 % des voyageurs préfèrent les suites fermées, 50 % celles qui sont ouvertes. Air France a trouvé la solution en étudiant son histoire et surtout les aménagements d’un avion mythique, le super Constellation. Chacun des 4 fauteuils des cabines de Première est ainsi équipé de rideaux comme l'ancien appareil. Les sièges ont également une cloison rétractable. Ainsi les passagers peuvent avoir un espace clôt, ouvert ou partiellement ouvert selon leur envie. L'installation propose également un écran tactile de 24 pouces HD ainsi qu'une télécommande tactile permettant de consulter sur son écran les informations du vol sans arrêter son film. Et le PDG de l'entreprise prévient: "Cette montée en gamme ne va pas s'arrêter à Shanghai avec la présentation de la Première. On est dans un mouvement continu. Derrière, il y a encore plusieurs projets et améliorations en développement sur le long courrier. Des services au sol et en vol vont être développés. Il y aura aussi des évolutions prévues sur le moyen-courrier".

76 sièges installés dans 19 Boeing 777-300
Cette Première, dont l'objectif est de faire de l'ombre aux compagnies du Golfe, sera installée sur 19 des 44 B777 d'Air France d'ici fin 2015. Les A380 devraient également voir leur First prendre un coup de jeune grâce ce nouveau produit, mais le calendrier du déploiement n'a pas encore été arrêté. Une certitude, les avions aménagés seront déployés sur les 3 principales lignes First : New York, Los Angeles et Washington. Ces trois destinations représentent à elles seules plus du tiers du trafic de ce segment. "Ce secteur est très concentré. C'est ce qui fait que nous n'avons pas besoin d'équiper l'ensemble de notre flotte avec La Première. Avec une trentaine d'appareils, on couvre 85 à 90 % de la demande économique mondiale potentielle". La compagnie vise aussi d'autres trafics, notamment au départ de la Chine.

Les voyageurs d'affaires pourront découvrir la nouvelle La Première en septembre entre Paris et New York. Les prix pour s'installer dans cette suite bleu glacier et gris très clair seront en moyenne de 9000 € l'aller-retour.

Sophie Raffin à Shanghai