Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France dévoile son programme d'été 2012


Le programme d’Air France pour l'été 2012, qui débute avec la saison aérienne au changement d'heure fin mars, verra la mise en place de deux nouvelles bases de Province à Toulouse et Nice, et marquera l'ouverture de plusieurs lignes. Néanmoins, tenu des incertitudes économiques, la compagnie a choisi la prudence. Ainsi la croissance de l’offre en siège kilomètre offert (SKO) du groupe Air France-KLM à la saison été 2012 sera limitée à +0,6% dont +0,8% sur le long-courrier et -0,2% sur le moyen-courrier hors bases de province.



Air France dévoile son programme d'été 2012
Pour son programme été 2012, Air France (sans ses filiales) propose une offre stable (+0,1%) par rapport à l’été 2011 sans compter le développement des bases de province. Avec ces dernières, elle est de +1,7 %.

Sur le réseau long-courrier
Air France affiche une offre de +0,1 % et redéploie son activité vers l’Amérique Latine (+9,7 %), l’Asie (+6,3 %) et l’Afrique (+4,9 %). Elle réduit par ailleurs son offre vers l’Amérique du nord (-6,5 %), le Proche et Moyen-Orient (-17,5 %), les Caraïbes et l’Océan Indien (-2,2 %).
Vers la Chine, Air France inaugurera le 11 avril 2012 une nouvelle liaison vers Wuhan, cinquième destination de la compagnie en Chine, exploitée trois fois par semaine en Boeing 777-200. Si le transporteur obtient les droits de trafic, une desserte de Shanghai en Airbus A380 sera également proposée à raison de trois fréquences hebdomadaires. Elle proposera par ailleurs une nouvelle liaison quotidienne en Airbus A380 vers Los Angeles à partir du 28 mai et reprendra ses vols quotidiens avec l'A380 vers Tokyo.

Dans le cadre de la joint-venture transatlantique, la liaison vers Seattle sera reprise par Delta tandis que celle vers New York – Newark sera suspendue dès le début de l’été. Après avoir significativement modifié son offre vers les destinations touchées par des crises géologiques ou politiques en 2011 (Japon, Côte d’Ivoire, Egypte, Tunisie), Air France a réajusté son programme pour tenir compte des évolutions récentes de la demande sur ces destinations.

En Afrique, Air France prévoit d’ouvrir une nouvelle liaison vers Port-Gentil au Gabon et de reprendre la desserte d’Abuja (Nigeria), précédemment exploitée par KLM. Elle continuera d’augmenter son offre vers Abidjan, Lomé, Malabo et N’Djamena. Sur ces deux dernières destinations, les vols quotidiens assurés en Airbus A319 Dedicate seront remplacés par trois fréquences hebdomadaires en Airbus A330.

Sur le réseau moyen-courrier
La croissance de l’activité est stable (+0,2 %) hors bases de province, et de +6,5% du fait de l’ouverture des bases Marseille, Toulouse et Nice. 23 nouvelles liaisons seront proposées au départ de ces trois villes :
- A Marseille, des liaisons vers Barcelone, Berlin, Hambourg, Marrakech et Venise viennent compléter les 12 destinations déjà desservies depuis octobre 2011.
- A Toulouse, 14 nouvelles destinations internationales sont proposées à partir du 1er avril 2012 : Athènes, Berlin, Casablanca, Hambourg, Istanbul, Malaga, Malte, Marrakech, Naples, Prague, Tunis, Séville, Venise et Vienne.
- A Nice, 4 nouvelles destinations internationales sont disponibles à partir du 3 avril 2012 : Athènes, Naples, Tel Aviv et Venise.
Les dessertes de Nice et Toulouse seront par ailleurs renforcées au départ de Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly.

Le programme moyen-courrier international (hors bases de province)
Sur le moyen courrier (hors bases de province), l’offre est stable par rapport à l’été dernier.
Au départ de Paris-CDG, Air France renforce sa desserte de Tunis avec l’ajout d’une fréquence quotidienne (4 vols/jour). En revanche, les dessertes de Leipzig (2 fréquences quotidiennes) et d’Oviedo (3 fréquences quotidiennes) sont suspendues. La compagnie retire par ailleurs 1 fréquence quotidienne sur Vigo (2 vols/jour), Stockholm (3 vols/jour), Athènes (5 vols/jour) et Londres (7 vols/jour).
Enfin, le nouveau schéma de desserte de Milan mis en place à l’hiver 2011/2012 et qui consiste à regrouper l’ensemble des vols d’Air France sur l’aéroport de Linate, est maintenu.

Au départ des régions françaises, le transporteur suspend les dessertes de Lyon-Hambourg, Lyon-Birmingham, Clermont-Ferrand-Amsterdam et Bordeaux-Lisbonne. Par ailleurs, la compagnie retire une fréquence quotidienne sur Bordeaux-Barcelone, assurée désormais à raison d’un vol/jour.

Le programme domestique
Au départ de Paris-Orly, Air France renforce sa desserte sur les «navettes» de Toulouse (passage de 26 à 27 vols quotidiens) et de Nice (passage de 19 à 21 vols quotidiens). Elle ajuste également son offre vers Mulhouse (passage de 6 à 5 fréquences quotidiennes).

Au départ de Paris-CDG, la compagnie ajoute également une fréquence quotidienne vers Nice et vers
Toulouse (7 vols/jour sur chacune de ces destinations).

Au départ des régions françaises, le transporteur retire une fréquence quotidienne sur Nantes-Clermont Ferrand (1 vol/jour), Bordeaux-Strasbourg (2 vols/jour), Bordeaux-Lille ( 3 vols/jour) et Bordeaux-Nantes (2 vols/jour).

La flotte long-courrier relookée
La compagnie a prévu de revoir l’aménagement des cabines de 12 Boeing B777-300. Ils auront, dès le mois de juin 2012, des sièges Premium Voyageur en remplacement des sièges Alizé, mais ces avions seront principalement déployés sur des destinations à dominante loisirs. Par contre plus intéressant pour les voyageurs d’affaires, à la fin de l’été 2012, les 7 Boeing 747-400 d’Air France seront tous équipés du siège de dernière génération en cabine Affaires et de la vidéo individuelle en cabine Voyageur.






1.Posté par mouthon le 24/02/2012 09:56
et toulon dans tout ca??????????????????

2.Posté par LANDRET le 25/02/2012 10:01
le quotidien "Sud-Ouest" annonce la suppression des relations Bordeaux / Ajaccio
qu'en est-il et si c'est le cas, que deviennent les réservations déjà effectuées

3.Posté par Mykel86 le 27/02/2012 22:35
Les bases provinces furent une nouveauté appréciable pour les clients fidèles d'AF.
Maintenant, il est temps de se mettre sérieusement au travail pour améliorer la compétitivité de ses filiales régionales, et de développer de nouveaux marchés domestiques et internationaux au départ de l'ensemble des aéroports français !
Dans ce programme, il y a de bonnes nouvelles, mais cela n’empêche pas le groupe de faire des coupes sombres dans son réseau européens. L'exemple le plus criant est le Clermont-Ferrand - Amsterdam qui est une ligne rentable !
Un des problèmes les plus flagrants, c'est de cantonner les filiales du groupe AF-KLM a des avions de petites capacités, et complètement dépassés. Pour ma part, et la Lufthansa l'a déjà fait, conserver dans sa flotte des CRJ100 ou des Embraer 135/145 est du gâchis, alors que des Q400 seraient plus économes en kérosène. Et là, sur ce sujet, aucune communication de la part du groupe, pour ré-armer ses filiales en avions de dernière génération, et développer ses lignes domestiques et européennes existantes !

4.Posté par Jacques de Guise le 29/02/2012 09:33
C'est franchement moyenâgeux de continuer de parler de la France et de la Province...cela est même choquant... mais les choses ne changent pas facilement en France qui résultent dans un recul par rapport au reste du Monde..dans tout.