Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 2 Septembre 2010

Air France en low cost : ira ou n'ira pas ?



Ce n'est pas la première rumeur autour d'une compagnie low cost que pourrait créer Air France. Selon le Figaro, si aujourd'hui elle refait surface, c'est qu'elle permettrait de répondre à l'évolution du marché domestique dans l'univers du transport aérien français.



Air France en low cost : ira ou n'ira pas ?
Les aventures de British où celle, aujourd'hui, d' Iberia montre que le business modèle du court-courrier et du domestique rend indispensable l'apparition d'une telle compagnie sur le marché national. Déjà en mars dernier, un ballon d'essai autour de Transavia France avait été lancé par la compagnie. Ce projet de desserte au départ de l'aéroport de Nice avait été rapidement abandonné en raison des premières oppositions manifestées en interne. Il y a quelques années, on aurait bien vu Cedric Pastour, fondateur de Star Airlines, à la tête d'un tel projet. En revenant avec l'idée "d'Air France express" (nom de code ou supputations journalistiques ?), la direction de la compagnie pourrait trouver un moyen efficace pour lutter contre la concurrence d'Easyjet qui fait mal aux routes les plus rentables d'Air France : Nice et Toulouse.

Il reste que l'anonymat des sources citées et le peu de précisions sur le projet laissent sceptiques les spécialistes du marché francophone qui pensent, qu'une fois de plus, Air France teste la réactivité de son personnel. Pourtant, toujours selon les informations citées par le Figaro, les pilotes auraient tout à gagner d'une productivité accrue et en particulier une hausse de 5% des salaires est annoncée... De quoi faire grincer les dents pour les personnels de cabine.