Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France est poursuivie pour discrimination raciale


Air France fait face à un passager très mécontent, très rancunier et aussi très gourmand. Un ingénieur travaillant pour Shell Development Company vient de porter plainte contre la compagnie aérienne au tribunal de Lagos pour discrimination lors d’un vol en... 2003. Il demande plus de 1,5 million d’euro selon Crash-Aérien.



Air France est poursuivie pour discrimination raciale
En 2003, Chidi Adabanya a effectué avec Air France le trajet Lagos-Londres via Paris. Pendant son escale à Paris lors du retour, le voyageur qui avait deux valises de 32 kilos a refusé de payer la surcharge bagages que lui demandait la compagnie. Pour le transporteur, il n’avait droit qu’à 23 kilos car il avait séjourné plusieurs jours dans la capitale, ce qui faisait que son voyage Londres-Paris-Lagos ne pouvait pas être considéré comme un seul vol, contrairement à l’aller. Face à sa contestation, un des employés du transporteur lui aurait répondu que l’autorisation des 32 kilos «ce n'était pas pour les africains», et lui aurait ensuite demandé 1 381 euros pour sa surcharge de bagages. Un autre salarié lui aurait alors ajouté «Sinon, le surplus serait jeté à la poubelle et détruit». Dans sa plainte pour discrimination raciale déposée au tribunal de Lagos, le nigerian réclame 1,5 millions d'euros de dédommagements ainsi que des intérêts de 30 % depuis 2003 et jusqu'au paiement de la somme. Air France réfute les accusations de cet homme apparemment très procédurier. Il a en effet déjà porté plainte contre Economic and Financial Crimes Commission (EFCC) et Shell pour arrestation et détention illégale, il réclamait alors 6,7 millions de dollars selon le site Africanoutlookonline.com