Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Air France évite une collision en Afrique


En une seule phrase, Air France a rejeté les rumeurs nées d’une possible collision avec le Mont Cameroun le 2 mai dernier. Les passagers ne se sont aperçus de rien. Pour les experts, "le déroutement a été fait dans une mauvaise direction".



©Amcaja - le Mont Cameroun vu du village de Tiko
©Amcaja - le Mont Cameroun vu du village de Tiko
C’est à l’occasion d’un vol triangulaire entre Malabo et Douala avant de rejoindre Paris qu’un Boeing 777 aurait frôlé le Mont Cameroun (4000 mètres) pour éviter des orages. L’appareil, avec 37 passagers à bord, aurait été informé par une alerte sonore qui s’enclenche lorsqu’un danger est imminent. Pour la compagnie française, le respect des procédures a garanti la sécurité des passagers et de l’équipage. La compagnie a précisé que l'équipage du vol bénéficie  d'un "accompagnement pédagogique, managérial et médical" .

Si le BEA (Bureau Enquête Accident) étudie le dossier, la réalité semble banale selon AF qui a confié à Reuters que : «L'équipage du vol AF 953 du 2 mai a appliqué une procédure prévue par le manuel de la compagnie et du constructeur en réponse à une alarme générée par l'avion