Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France : la direction donne RV aux syndicats fin août


Alors que se termine ce mardi la grève des PNC lancée le 28 juillet, la direction a envoyé un courrier aux trois organisations syndicales concernées pour les inviter à reprendre les discussions à la fin du mois d’août.



Un goût d’inutile, c’est sans doute ce que ressentent la plupart des hôtesses et stewards qui ont suivi le mouvement de grève lancé par l’intersyndicale des PNC. "Nous n'avons pas eu de discussion pendant toute la durée du conflit mais nous avons reçu aujourd'hui même un mail de la direction qui entend reprendre les discussions à la fin du mois d'août", a expliqué la secrétaire générale du SNPNC-FO, Christelle Auster, sur Europe 1. Le service de presse de la compagnie a confirmé cet envoi, signé du DRH Gilles Gateau et adressé aux trois organisations représentatives que sont le SNPNC-FO, l'UNSA-PNC et l'UNAC.

Deux organisations, le SNPNC-FO et l’Unsa-PNC avaient appelé à ce mouvement pour protester contre la durée de l’accord proposé par la compagnie, 17 mois alors que les syndicats exigeaient 5 ans. Dans un communiqué, l'intersyndicale a accusé la direction de n'avoir "à aucun moment de ce mouvement de grève de 7 jours, cherché à négocier pour y mettre fin", et de s'être "acharnée à minimiser et pourrir le conflit" en jouant avec les dispositions de la loi, "non pour informer les passagers, mais pour dissuader les PNC de faire grève". Le PDG de la compagnie, Frédéric Gagey, a évalué à environ "90 millions d'euros" le coût de la grève et estimé qu'elle avait touché 180.000 passagers d'Air France, dénonçant le "jusqu'au-boutisme" des syndicats.