Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France: la grève au tribunal


Une partie de la partie de bras de fer qui se joue entre les pilotes et la direction d'Air France va se jouer ce vendredi matin à 9h devant le Tribunal de Bobigny. Le SPAF y assigne la compagnie pour avoir tenté de "briser la grève".



Le deuxième syndicat de pilotes à Air France (Spaf) a assigné en justice Air France pour "trouble manifestement illicite résultant de l'utilisation des déclarations individuelles de participation au mouvement de grève, à seule fin de reconstituer les équipages". En d'autres termes, Air France aurait utilisé la loi Diard - qui encadre depuis 2012 le droit de grève dans le transport aérien - pour réorganiser ses équipages et ses lignes. Le Tribunal de Bibigny - dont dépend géographiquement le siège d'Air France - a été saisi mardi, il devrait se prononcer ce vendredi en référé sur cette question. Le syndicat reproche à l'entreprise de réaffecter du personnel non gréviste pour améliorer les plans de vols pendant la grève. "Ça revient à casser la grève", explique à l'AFP Julien Duboz, porte-parole du Spaf.






1.Posté par b.p. le 22/09/2014 12:57
Certaines catégories de travailleurs ont un tel pouvoir de nuisance dans la réalisation de leurs grèves qu'il en ont l'esprit dévoyé.

Que je sache, le droit de grève est le droit de s'arrêter de travailler, pas celui de nuire à ses clients !