Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Air France, la politique du toujours plus !




En deux jours, la communication d'Air France s'est construite autour d'un mot, d'un seul, : « plus ». Hier, avec American Express, la compagnie lançait la carte la plus haute gamme. Aujourd'hui, elle propose le siège court-courrier le plus léger et le plus confortable. Confortable, pourquoi pas, on peut toujours en parler. Mais léger ? Il est rare que les passagers repartent avec leur siège à la fin d'un vol. On peut donc raisonnablement se demander ce que la compagnie a voulu dire en présentant au final un produit qui sans être exceptionnel reste un siège d'avion.

Cette théorie du toujours plus, chère aux compagnies aériennes, se retrouve généralement dans leur communication plus que dans la réalité des faits. Il est rare de voir une compagnie aérienne annoncer qu'elle possède un équipage plus performant que les autres. Un commandant bien plus doué que ses collègues ou plus simplement un plateau repas bien plus riche que l'ensemble de l'offre. C'est toute la différence qu'il y a entre l'univers de la communication (et la part de rêve véhiculée) et la réalité du voyage, souvent plus terre à terre. Je ne veux pas dire par là qu'Air France n'offre pas aujourd'hui le siège le plus confortable du marché. Encore faudra-t-il l’essayer pour se faire un avis. Bien sûr, et vous l'aurez compris, cette légèreté est surtout très importante en matière de poids total de l'avion. Moins lourd, c'est moins de CO2 émis et des économies sensibles de carburant. On peut donc tout naturellement se dire qu'Air France vient d'inventer aujourd'hui l'arme absolue contre les hausses pétrolières qui nous guettent. Des hausses, qui selon les compagnies, seraient toujours en vigueur, discrètement planquées dans le prix global offert aux clients.
En fait le communiqué de la compagnie française (j’ai failli par habitude écrire : nationale) aurait dû commencer par » Air France invente l’arme la plus efficace pour effacer les hausses carburants ». Voilà une annonce qu'elle aurait été forte !
Pour autant, comme je vous le disais, il ne s'agit que de communication. Cela ne veut pas dire que les hausses sont purement et simplement oubliées. Juste allégées, comme le siège.

Marc Dandreau

Mardi 19 Janvier 2010


Notez