Lundi 23 Juillet 2012

Air France, le temps des grèves est-il arrivé ?


La rentrée pourrait être plus chaude que prévue chez Air France. Vérité ou rumeur ? Les syndicats s’interrogent aujourd’hui sur la riposte au plan Transform 2015. Ce plan, pourtant accepté par beaucoup d’entre eux, reste flou. Il est vrai que les règles des départs volontaires ne sont pas encore fixées et que les restrictions annoncées sur les salaires devront être précisées. Mais pour beaucoup de personnels, la crainte d’un avenir troublé demeure, en cette période où la multiplication des plans sociaux tient la Une de l’actualité.



« Sommes-nous armés pour affronter les grandes mutations du transport aérien qui sont engagés depuis quelques années ?», s’interroge un pilote, persuadé que la crise est née sous l’ère Spinetta et que personne n’a su, ou voulu la régler. Pour lui, « Il est vrai que le corporatisme de cette entreprise n’est pas favorable à une vision collective des difficultés. Aujourd’hui encore, on voit bien que tous les syndicats ne partagent pas la même vision du futur en termes d’heures de vol supplémentaires ou de refonte des rotations». Même son de cloche à la maintenance, montrée du doigt pour un sureffectif chronique. Personne ici ne veut devenir le bouc émissaire de la crise et un syndicaliste Sud Aérien estime que «Le choix de la compagnie de faire réviser des appareils dans des pays à faibles coûts salariaux rejaillit directement sur l’emploi en France. Ce n’est pas acceptable en l’état». Face à ces interrogations, l’idée de la grève (souvent jugée comme outil ultime) rejaillit. Faire pression sur la Direction pour participer à l’élaboration des plans d’économie semble évident à bon nombre de syndicats. «Il est clair que si la Direction veut passer en force, la riposte sera forte», précise un délégué CGT Air France. Alexandre de Juniac a gagné la première bataille, celle du timing et des signatures de principe. Il est certain qu’il devra manœuvrer avec doigté pour les autres. Septembre devrait apporter les premières réponses… Et sans doute les premières réactions des grandes organisations professionnelles.

Hélène Retout

Notez




1.Posté par Steph le 23/07/2012 09:12
Beaucoup de salariés d'Air France sont piégés par un plan qui met à mal les avantages et les évolutions de carrière. Avant on était Air France pour une vie, attachée à la compagnie et fier d'y travailler. Beaucoup ont appelé cela de l'arrogance... Aujourd'hui, l'avenir se bouche et nous on appelle cela de la désespérance ! Le projet présenté ne garantit en rien l'avenir. Il est juste là pour ne pas sombrer et ne pas couler. Peut-on alors parler d'avenir d'entreprise ?
Steph





Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.